All hail the King!

Le roi Henry. L'inspiration du royaume de Tennessee. Une performance XXL de la part du lord of the rush (195 yards à la course, 6.5 yards par porté, et le petit bonbon offert à Corey Davis de 3 yards) qui propulse les Titans en final de conférence AFC.


Il s'agit juste d'un petit poste hommage. Hommage au golgoth, hommage au gouverneur, there's a new sheriff in town. Un sheriff qui gifle des défenseurs référencés (coucou Earl Thomas).














Trois matchs consécutifs à plus de 180 yards à la course. Le roi Henry permet même à ses sujets de se "reposer" niveau production statistique (Tannehill qui n'a besoin de 88 yards à la passe sur l'ensemble du match, Corey Davis à 3 yards de réception, AJ Brown à 9 yards).

Un roi généreux, pour une campagne magistrale?

Après avoir assommé les Patriots, après avoir humilié les favoris de l'AFC selon beaucoup, les Titans suivent leur suzerain pour tenter de ravir la place au prochain superbowl aux Chiefs. Un seigneur ambitieux et qui amène dans sa roue une équipe qui aimerait marquer l'histoire de la NFL. Tout d'abord en atteignant leur premier superbowl depuis la saison 99, mais surtout, et contrairement à leurs aînés, en prenant une bague qu'ils n'ont jamais pu prendre.


Si cela arrivait, un homme couronné serait également bagué.


All hail the King!


#lordoftherush #kinghenry

19 vues0 commentaire