La MLB#6: Organigramme, fonctionnement, salary cap... Bienvenue dans les loges des franchises!

Dernière mise à jour : 27 avr. 2020


Comme dans tout sport, il y a les acteurs (joueurs) visibles sur le terrain, et les gens derrière pour les diriger et diriger le club, la franchise (dans le cadre d'un sport collectif, sinon il s'agira de remplacer club, franchise par joueur ;) ). Comment se constitue la hiérarchie dirigeante en MLB? Qui fait quoi? Par quels moyens? C'est ce que nous allons voir ici.


Au plus proches des joueurs, managers et assistant coachs

Luis Rojas, manager des Mets, après l'affaire Carlos Beltran

Tel l'entraîneur principal au football (soccer), le head coach au basket et au football américain, le manager c'est celui qui prend toutes les décisions finales concernant les joueurs, la tactique, et donc les matchs de son équipe. C'est un peu le RH et le chef de projet si on reprend les termes d'entreprise.

Au baseball, le manager portera l'uniforme de sa franchise, comme les joueurs (pas de costard cravate). Il va être à même de rectifier, conseiller techniquement ses joueurs, il sera également à même de se charger des évolutions à court (match) ou moyen long terme (saison(s)) de l'identité de jeu de son équipe. Ce dernier point se doit d'avoir un exemple:

  • la volonté de demander un sacrifice par l'un de ses frappeurs appelés (court terme)



  • la volonté de tenter un vol de base (court terme)



  • la volonté d'asseoir un switch défensif sur les frappeurs des équipes à affronter dont les stats de frappe prouve qu'il s'agit de la bonne tactique à adopter (court, mais également moyen et long terme si cette tactique est propagée)


Bon celle là c'est juste pour montrer ce shift des enfers, à ne pas reproduire à la maison...

Le manager doit donc s'acquitter de bon nombre de tâches dans le sportif. Pour ce faire, il est assisté de coachs, qui sont en fait ses assistants, souvent cantonnés à des positions et rôles spécifiques au baseball. Vu les spécificités des positions, on peut se retrouver avec un petit régiment:

  • le coach de première base, qui va s'occuper des coureurs de... première base, et du batteur, en plein match. Il va relayer les instructions par signaux aux joueurs. Il est placé dans la zone de faute à côté du coussin. Il va également être les yeux de son coureur, afin de lui conseiller la continuité de sa course, le vol de base ou de l'avertir d'une tentative du lanceur de le retirer.



  • le coach de troisième base, qui va s'occuper des coureurs de deuxième et troisième base, et du batteur en leur relayant les signaux d'instruction. Il va les conseiller dans leur approche (à savoir vol de base, course jusqu'au marbre concluant le circuit,...)



  • le coach du banc, l'assistant du manager, qui va pouvoir discuter pendant le match avec le manager afin d'établir les ajustements nécessaires. Il va également assister le manager dans la mise en place des entraînements. En cas d'absence du manager lors d'une rencontre, il devient ̶c̶a̶l̶i̶f̶e̶ manager.


"Alors tu vois petit, c'est comme ça que l'on gagne de l'argent à rester assis sur un banc"

  • le pitching coach et le bullpen coach qui vont s'occuper des lanceurs et assister le manager sur l'aspect technique et physique des lanceurs, le bullpen coach se chargeant des lanceurs de relève.


"Touche ta casquette si c'est bien ce soir le barbecue"

  • le hitting coach qui va lui s'appliquer à superviser et entraîner, conseiller les joueurs sur l'aspect de la frappe à la batte.


Tellement facile


"Negan lui l'a tient à une main, pourquoi moi je dois mettre les 2?"

On peut y ajouter d'autres coachs (ex: le coach des receveurs), d'autres responsabilités (les coachs de première et troisième base étant également souvent appelés à entraîner et superviser les joueurs sur l'aspect défensif lié à leurs positions).

Toute cette armada va s'occuper du terrain et donc du sportif. Pour les considérations économiques, passons à la suite.


Du GM au owner: la hiérarchie structurante de chaque franchise

Le sportif c'est bien, ça déchaîne les passions, c'est la partie émergée du spectacle. Mais en coulisses, il faut des gens qui gèrent cette franchise afin d'assurer sa pérennité, en terme d'argent, de renommée et de résultats.

Dans cet article on ne va pas détailler tous les postes potentiels du front office, mais se réserver le droit d'expliquer le poste de GM et quelques uns de ses collaborateurs / assistants et celui de Président. Mais commençons par le propriétaire:

Le Propriétaire:

Il n'est pas nécessairement seul, il est celui qui détient la franchise, ou sa majorité. Ce dernier est le plus haut membre hiérarchique du front ofice d'une team. Il ne s'occupe pas nécessairement des opérations inhérentes au baseball, mais a son mot à dire, dans chaque décision (c'est quand même sa franchise et son argent!)

Le Président:


Dave Kaval, président des Athletics d'Oakland

Ici je ne parle pas du président des opérations baseball (j'y reviens plus bas) mais bien du président de franchise. Il peut détenir une part de la franchise, et se retrouve juste en-dessous du(des) propriétaire(s) (owner(s)) hiérarchiquement parlant. Il gère tout le club, de sa faction administrative, sa partie business, aux décisions sportives (en tout cas il est celui qui peut donner l'aval des décisions du General Manager). Seul le(s) propriétaire(s) est(sont) en position pour être décisionnaire au-dessus de lui. Le président va par exemple être en charge de gérer la rénovation ou la construction d'un nouveau stade pour sa franchise. Il fait partie de la zone "executives" du front office d'une franchise.


Depuis quelques années, les franchises en MLB redécoupent la partie "baseball operations": des présidents de cette partie sont apparus, le poste de GM a soit évolué soit a été remplacé, selon chaque franchise. Dans un souci de vulgarisation, nous allons expliquer ce que fait un président des opérations baseball, et un General manager.


Le Président des opérations baseball:

Ce dernier, dont le poste est apparu dans ce sport vraiment récemment, va gérer toute la partie baseball et être dans un rôle de conseiller direct du owner en ce qui concerne les opérations baseball. Il va travailler de concert avec le Président, qui lui va avoir dès lors une approche complètement "hors baseball". Si un General Manager est toujours mis en place dans la franchise, le Président des opréations baseball sera son supérieur hiérarchique.


Le General Manager:


Brodie Van Wagenen, GM des Mets

Le General Manager, ou GM, aura pour mission de gérer la partie baseball, soit en y étant la plus haute autorité, le premier décisionnaire, soit comme vu plus haut, en étant le relais du Président des opérations baseball. Il va être responsable de la construction de l'équipe (recrutement, développement des joueurs, transferts, etc...).


Vous avez donc compris que le Président des opérations baseball sera responsable des aspects définis dans le rôle du GM.

Mais faire tout cela tout seul est tout bonnement impossible. Alors comment le GM et / ou le président des opérations baseball font-ils?

Ils recrutent du personnel pour les assister, chacun dans des départements/ rôles spécifiques. Le Président des opérations baseball (ou le GM le cas échéant) est alors responsable de leur recrutement, licenciement, performance...

Voici quelques postes et départements clés: assistant general manager, department of player development, department of scouting (selon les organigrammes, les deux départements peuvent être regroupés), medical, un département également attribué aux ligues mineures, des postes également de scouting, replay & analytics (avec l'explosion des analyses via les quantités de données amassées) etc... Pour faire simple il va y avoir du monde dont le GM ou le président des opérations baseball risque d'être responsable.

Chaque franchise articule son front office comme il le souhaite autour de ces 3 composantes:

  • Le Owner,

  • Le Président,

  • Le Président des opérations baseball (ou le GM)

Voici les organigrammes de deux équipes, les Mets de New York, et les Dodgers de Los Angles, pour les plus curieux.


Et qui gère la MLB?

Je suis le président

La MLB, à l'instar de la NBA et de la NFL, a un commissioner en la personne de Robert Manfred. Le commissioner c'est le leader, le président de la ligue (dans ce cas la MLB). Il a pour mission de faire perdurer économiquement la ligue et les franchises de son sport et de continuer à la développer, en développant les sponsors, en essayant de toucher un maximum de spectateurs (notamment la jeunesse et de gagner l'intérêt international), en négociant l'exposition (exemple des droits TV), en proposant des évolutions parfois, etc...


Un petit mot avant de conclure

Pour ceux qui suivent la NFL et la NBA, il y a une notion très importante, une règle permettant l'égalité, l'équité sportive via le financier: le salary cap.


En MLB, point de salary cap, mais la mise en place d'une competitive balance tax. En effet sans salary cap, les franchises qui s'en sortent le mieux financièrement (coucou les Yankees) peuvent dépenser sans compter et ainsi s'adjuger des free agents stars sans problème, quand d'autres franchises à la portée médiatique, donc la santé financière, moindre, ne peuvent se résoudre à tenter ce genre de pari financier. Pour équilibrer tout ça, la mise en place de cette luxury tax fonctionne comme suit:

Chaque saison un seuil préétabli doit être respecté par chaque équipe. Toute équipe dépassant ce seuil se verra taxée pour chaque dollar au-dessus de ce seuil avec un taux évoluant en fonction du nombre consécutifs d'années que cette équipe aura passé au-dessus de chaque seuil annuel préétabli. Pas facile?

Exemple:

Mettons que le seuil de l'année est de 150 Millions de dollars. Les New York Mets ont une masse salariale de 158 Millions de dollars, ils vont donc devoir payer pour ces 8 millions au-dessus du seuil. Pour ne pas compliquer la chose, disons que les Mets dépassent le seuil pour la première fois, on va aller voir le taux d'intérêt fixé pour une première "infraction" et l'appliquer au 8 millions de dollars afin de savoir ce que les Mets vont payer.

Cette taxe est redistribuée, notamment aux équipes n'ayant pas dépassé le seuil.

Voilà!


Nous regardons le sport en nous émerveillant devant les acteurs de nos disciplines et clubs préférés. Mais afin de voir ces derniers "performer", des gens doivent les aider techniquement, tactiquement, financièrement, dans le suivi et le développement... Ces personnes font tourner les franchises, et la ligue. Tout simplement.


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout