top of page

La MLB draft lottery, an I

Ce mardi 6 décembre aura lieu, à San Diego, la toute première loterie de la draft MLB. Qu'est-ce que ce changement apporte? On en parle rapidement ici.


image MLB

A l'échelle de la MLB, l'instauration de la draft a eu lieu hier. En effet, en 2022, la MLB a toujours plus d'années sans qu'avec. Mis en place en 1965, cette draft a permis dans un premier temps de répondre au déséquilibre potentiel entre les franchises puissantes et les autres, ces dernières pouvant proposer de plus grosse somme d'argent à des jeunes prospects afin de les attirer. Si la bonus rule, dont je parle rapidement dans la vidéo en fin d'article (le marketing est soyeux), avait permis de régler un premier problème vis à vis de ce déséquilibre, la draft a été l'évolution permettant aux franchises plus faibles de recruter des jeunes à fort potentiel, les développer, et éventuellement en récolter les fruits en leur permettant de potentiellement concurrencer sportivement les plus grandes franchises.

La belle époque des bonus babies avec la mise en place de la bonus rule pour réguler certaines disparités

Cependant, ce système a connu ses limites avec un fléau retrouvé dans les sports majeurs américains: Le "tanking".

Cette action de délibérément faire une croix sur une (ou plusieurs) saisons, avec l'assurance de récupérer le plus haut choix de draft, nuit à l'attractivité d'une franchise qui peut jeter ses saisons dans l'espoir que de jours meilleurs arrivent avec tout ce que cela comporte d'inconnus.

La draft MLB se basait, jusqu'à aujourd'hui, sur le simple classement final avec une inversion des positions pour la draft. Exemple: Le dernier bilan de la saison régulière s'assurait le premier choix de draft.

Mais un lockout puis un accord entre MLBPA et MLB sous forme d'un nouveau CBA ont permis d'ajuster cette draft dans les ligues majeures.

Nouveautés: les règles entourant la draft 2.0


image MLB

Voici la nouvelle structure de la draft dorénavant:

  • La loterie concerne les choix 1 à 6. Les 18 équipes non qualifiées pour les Playoffs ont une chance, plus ou moins forte de faire partie des heureux élus.

  • Les choix 7 à 18 concernent les équipes non concernées par la postseason mais non sélectionnées lors de la loterie. Pour ces dernières le système d'inverser les positions en fonction des bilans est conservé.

  • Les picks 19 à 22 concernent les équipes éliminées lors des Wild Cards. L'ordre est ensuite inversée en fonction des bilans.

  • Les picks 23 à 26 celles éliminées lors des divisions series. L'ordre est ensuite inversé en fonction des bilans.

  • 26 et 27 ̶l̶e̶s̶ ̶Y̶a̶n̶k̶e̶e̶s̶ les équipes éliminées lors des Championship series. L'ordre est ensuite inversée en fonction des bilans.

  • Le choix 29 pour le perdant des World Series

  • Le 30 pour le vainqueur

Si vous avez bien suivi, nous connaissons déjà les choix 19 à 30:

Tampa Bay Rays

Toronto Blue Jays

Saint Louis Cardinals

New York Mets*

Seattle Mariners

Cleveland Guardians

Atlanta Braves

Los Angeles Dodgers*

San Diego Padres

New York Yankees

Philadelphie Phillies

Houston Astros

*Les Mets et les Dodgers ont été les mauvais élèves en termes de masse salariale. En dépassant de beaucoup le seuil de la taxe compétitive, ces deux franchises voient leur choix respectif reculer de 10 places (pick 32 et 36 respectivement).

David Martinez et Mike Rizzo, manager et GM des Nationals, transpirent...

Comme dit plus haut, la loterie concerne donc les 18 autres équipes. Mais les Nationals n'ont pas les mêmes chances d'obtenir ce premier pick que les Brewers! En effet les moins bons bilans gardent un avantage en terme de chance avec une plus forte probabilité (un meilleur "poids" est donné aux plus faibles bilans).

Si la franchise de Washington, avec le pire bilan de la saison, se retrouve avec 16.5% de chance d'obtenir le 1st pick, celle de Milwaukee n'a que 0.2% de chance de l'obtenir.

A noter que les équipes ayant terminé avec le même bilan sont départagées sur le bilan de la saison précédente (2021, je sais que vous suivez). Exemple: Les Reds et les Pirates ont le même bilan, à savoir 62 victoires et 100 défaites. Mais les Pirates possèdent un plus mauvais bilan que leurs rivaux de division en 2021, ce qui leur permet d'être devant en termes de probabilité d'obtenir le premier choix (16.5% vs 13.2%). Voici les chances des 18 équipes:

Washington Nationals 16.5%

Las Vegas Oakland Athletics 16.5%

Pittsburgh Pirates 16.5%

Cincinnati Reds 13.2%

Kansas City Royals 10%

Detroit Tigers 7.5%

Texas Rangers 5.5%

Colorado Rockies 3.9%

Miami Marlins 2.7%

Los Angeles Angels 1.8%

Arizona Diamondbacks 1.4%

Chicago Cubs 1.1%

Minnesota Twins 0.9%

Boston Red Sox 0.8%

Chicago White Sox 0.6%

San Francisco Giants 0.5%

Baltimore Orioles 0.4%

Milwaukee Brewers 0.2%

Qu'est-ce que ça change?

C'est la fameuse question que tout fan MLB se pose (ou non). Derrière cette idée, déjà exécutée au niveau NBA, il y a l'idée de dissuader un minimum les franchises de lâcher des saisons pour obtenir des hauts picks consécutifs et se refaire une santé au niveau du farm system par le biais de top prospect.

Cependant, la draft est de toute façon une science inexacte, ou seuls les potentiels sont jugés. Avec le passage durant plusieurs années dans les mineures, cela est d'autant plus vrai pour les prospects MLB. Et une équipe au mauvais bilan garde un pourcentage supérieur d'avoir le top pick.

Pour finir, si la loterie semble être une bonne idée, une autre idée pour équilibrer les chances des franchises pourrait se retrouver derrière l'idée d'un hardcap (je glisse ça ici et je m'enfuis).

image MLB

La première occurrence de la draft lottery a lieu ce mardi, durant les meetings de San Diego. Quelques GM vont sentir la pression montée au fur et à mesure que l'événement approche, puisqu'une partie du futur de leur franchise s'y jouera a la chance!


=> Non je n'ai pas oublié l'instant marketing

=> La bonus rule y est expliquée alors que je parle des Whiz kids des Phillies

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page