La tricherie dans le sport: une conséquence des enjeux?

Avec la récente affaire qui touche actuellement la MLB, un scandale de plus émaille le sport de haut niveau. Le sport est-il victime de son succès?


Le scandale VA-OM de 1993 (football), le scandale du game 6 de 2002 entre les lakers et les kings (basketball), le scandale du dopage avec l'affaire Festina en 1998 (cyclisme), le scandale des paris truqués en 2012 (handball), le scandale du spygate en 2007 (football américain), le scandale, le scandale...

Ce mot est souvent associé au sport de haut niveau. Ce mot représente les maux (quel poète!) de ce divertissement. Divertissement pour nous, mais source de revenu et de popularité de l'autre côté de la barrière: les acteurs du sport ont une obligation de résultat, mais pas (forcément) de divertir.


Le paradoxe commence ici: le résultat permet d'influer sur l'économie même d'une discipline sportive, et des clubs, franchises, puis des gens les détenant et enfin ceux qui y travaillent.

Cette pression inhérente à tous les acteurs du sport est-elle à l'origine de toutes ces tentatives recensées de dépasser le cadre légal pour gagner?


Triche et compétition ont, de tout temps, pu être associées.


Qu'il s'agisse de corruption, d'augmentation supposée des performances par le dopage, d'espionnage, etc, tous les moyens sont bons afin de gagner... de l'argent (oui on a pu voir que certains ont tout fait pour perdre dans leur discipline afin de gagner des sous).


De plus, dans le cas de gain de titre, notamment dans les sports américains, la bannière associée au gain du titre reste bien accrochée. Point de retour en arrière, et l'équipe ou les équipes victimes pourront toujours augmenter leur capitale sympathie (coucou les documentaires ESPN), rien ne compensera leur perte (et des fois rien n'adoucira la réputation de loser de certains joueurs).



Le fait que l'on est autant de scandale, mais que cela continue malgré tout, signifie que le jeu en vaut la chandelle, et on peut supposer que pour un scandale médiatisé, d'autres phénomène de triche passent sous le radar.


De tout temps, sport et triche se sont accompagnés. L’appât du gain, de la popularité, et l'évolution du sport de haut niveau en parallèle de la société sont autant de facteurs qui ne poussent pas à l'optimisme.


24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout