Little League: Un bol d'air frais


Les Champions du tournoi du District of Columbia, source: https://www.dcstatell.org/

Ce mois d'août a vu nombre d'événements. Nous avons pu assister au tournoi olympique, remporté par les Japonais à la maison, lors d'une compétition appréciée, puis au Field of Dreams Game et à son coup marketing on ne peut plus réussi, et nous assistons actuellement à la traditionnelle course, passionnante, aux accessits en MLB.

Mais ce mois d'août a vu, et voit encore, une compétition de baseball/softball à l'innocence rafraichissante, je parle bien évidemment des Little Leagues avec les tableaux Regionaux finaux puis les World Series (oui le titre est bien indiqué).

Petit billet qui fait un retour sur une compétition vraiment géniale, que je suivais pour la première fois...


De Jenna Keefer à Gavin Weir, de Cambri Casey à Kaikea Patoc-Young, sans oublier la très médiatisée Ella Bruning, Un nombre incalculable de jeunes joueuses et joueurs se sont retrouvés projetés sur nos écrans pour nous montrer, nous rappeler à quel point Softball et Baseball sont des sports dont l'intensité, le spectacle et l'adversité sont clairement sous estimés.

Ces jeunes, âgés entre 10 et 12 ans, nous ont bluffés de par leur compétitivité, leur gestion de la pression et des challenges, sans oublier bien entendu leur talent!

Mais, avant de commencer, qu'est-ce que c'est que ces Little Leagues?


Les Little League, une opportunité "mondiale"


Comment une simple organisation, basée à Williamsport en Pensylvanie, devient en août l'une des places fortes du sport aux Etats-Unis?

A l'origine de cette compétition, un amoureux du Sandlot Ball*, issu de Williamsport, qui souhaitait le réglementer à travers une compétition dédiée, Carl E. Stotz (1910-1992). Il en fait une première version n'incluant que 3 équipes en 1939 (il sera le manager des 3 équipes), travaille sur des règles à spécifier sur les moutures qui suivront, recherche des sponsors locaux... Il pourra organiser, en qualité de président des Little League, les premières Little League World Series, en 1948.

Mais l'objectif est clair, même s'il parait démesuré: permettre aux enfants des Etats-Unis, et même dans le Monde, à se mesurer aux autres, dans des championnats Little League, afin d'avoir une opportunité d'aller aux World Series!

Parti en 1955 des suites de divergence, Carl Stotz verra donc sa création originale s'étendre au fil des années au point qu'à l'aube des années 2010, presque 20 ans après sa mort, environ 3 millions d'enfants jouaient dans des championnats estampillés Little League à travers le Monde.

Alors vous vous demandez certainement comment faire une compétition qui rassemble des équipes aux 4 coins du monde, et n'avoir qu'une finale globale, alors que softball et baseball y sont présents, et que des jeunes d'âges complètement différents y sont inscrits, vous vous demandez certainement si c'est même humainement viable... Et vous avez raison. Il y a en fait 9 World Series disséminés dans les US en temps normal, basé sur les sports joués, ainsi que les catégories d'âge, bien entendu!

De même les meilleures équipes se battent tout d'abord dans les tournois régionaux (16 régions) avant de pouvoir atteindre les World Series de leur compétition respective.


Vous n'y comprenez plus rien? Ne vous inquiétez pas, je vais uniquement m'attarder sur la compétition reine, les bien nommés Little League World Series, en Softball et en Baseball. Ces compétitions voient s'affronter des jeunes filles et jeunes garçons de 10 à 12 ans. Ce sont d'ailleurs, parmi tous les World Series tenus par les Little League, les plus médiatisés et suivis!


... Et une attractivité nationale


Si l'événement est mondial, avec des équipes d'Amérique du Sud, du Canada, d'Asie et même d'Europe pouvant y participer, l'excitation populaire est concentrée en grande partie aux US. Les parents, les localités, les enfants bien sûr, tout le monde se met au diapason afin de pouvoir faire participer son district, sa ville dans ces compétitions qui donnent une opportunité à chacun de pouvoir se battre pour une chance d'aller en finale.

Pour le Baseball américain, ces événements font partie des axes sur lesquels ils peuvent travailler afin de donner de l'allant auprès de la jeunesse à un sport qui perd de plus en plus de terrain face au football, mais également au basketball. Et pour ces jeunes compétiteurs, il s'agit d'une première opportunité de se battre pour un titre national/"mondial", et d'aiguiser son sens de la compétition, ainsi que son amour pour la balle à couture.

La spécificité 2021


Chaque année cet événement est donc l'occasion pour des millions d'enfants, à travers le Monde, de se frotter à la concurrence, lors d'une compétition où chacun a sa chance. Ceci a été vrai jusqu'à ce qu'une certaine pandémie ne pointe le bout de son nez, éliminant d'un coup la version 2020, et excluant l'international de l'itération 2021.


Pour ma part, 2021 a été l'occasion de m'y plonger pleinement, et je dois le dire je n'ai pas regretté une seule minute de ce que j'ai vu!


Le Softball



Oklahoma, championnes 2021, source: https://www.littleleague.org/world-series/2021/llsbws/teams/southwest-a-region/

Alors que les Little League de Baseball continuaient de se dérouler au volet régional, avec des batailles acharnées à un pas des World Series, la compétition de Softball commença ses World Series dès le 11 août, avec deux poules de 5 équipes, poules aux noms de deux joueuses renommées, ayant remporté les J.O de 2004, ayant obtenu l'argent en 2008, Jennie Finch et Jessica Mendoza:


Jennie Finch

Missouri, New York, Virginia, Texas, Arizona


Jessica Mendoza

Oklahoma, Nevada, New Jersey, Indiana, North Carolina


Se battant au sein de leurs poules respectives pendant 5 jours, pour le classement final, et pour éviter une élimination aux portes de la partie playoffs, les filles se sont sublimées, avec des performances parfois dantesques, en attestent les 14 strikeouts réussis en un match (donc en 6 manches, nombre de manches en Little League) de Jenna Keefer pour Virginia.


Après cette première ronde et les éliminations de New York et Indiana, les survivantes se sont livrées à un tournoi 1/4 1/2 puis finale de feu! Je ne vais pas vous faire le détail de chaque match mais je vous mets en fin de paragraphe le match le plus fou de ce tournoi, entre Virginia et Texas en 1/2.

Une équipe, parmi les 10 présentes lors de ces World Series, aura montré sa supériorité de bout en bout, à l'image de son écrasante victoire en finale: Oklahoma. Derrière leurs 2 way players d'exception, Cambri Casey et Zoie Griffin, les joueuses de Green Country, à Muskogee ont roulé sur la concurrence, terminant invaincues, subissant qu'une légère pression durant tout ce tournoi, lors du match face au Nevada de Jovani Corniel et Alexis Kearnes (l'une des petites stars de la compétition), finalement remporté 9-4.

La finale aura été à l'image de ce tournoi pour Oklahoma, avec une démonstration face à Chesterfield, l'équipe de Virginia, 9-1! Virginia qui aura fait une grosse compétition, avec la fameuse performance de Jenna Keefer, et sa collègue de lancer, Kaylee Hodges.


Chaque équipe nous aura montré de belles choses avec des filles qui auront émergé, au gré de performances toutes plus incroyables les unes que les autres (Addison Young et Raelynn Van Zee pour Texas, Haley Arvidson pour New York ou encore la lanceuse solide de Missouri, Kennedy Watson), et comme me l'a dit Amanda Scarborough, cette expérience va être un milestone pour toutes ces filles dans leur formation sportive et "formation de vie".





Le Baseball


La compétition reine c'est elle! Après une première partie médiatisée, très intéressante, avec les tournois régionaux (première quinzaine d'août), 16 équipes se sont distinguées de façon à s'extirper de leur région respective et se retrouver dans deux poules de 8, le 19 août à Williamsport:


Hank Aaron

Hawaii, Nebraska, Michigan, Washington, Connecticut, New Jersey, Florida, Texas


Tom Seaver

Tennessee, New Hampshire, Pennsylvania, Louisiana, Ohio, California, Oregon, South Dakota


Dans un format à double élimination, comme ce que l'on peut retrouver lors du tournoi national universitaire, les poules Hank Aaron et Tom Seaver s'en sont donné à coeur joie, avec des joueurs emblématiques des Regionals, que l'on a retrouvé à leur avantage dans ces World Series!

Vous avez certainement vu certains noms comme Gavin Weir, Ella Bruning, Ryan Keanu, Chance Retherford et j'en passe, et si ces noms ne vous disent rien, sachez que ces jeunes, âgés entre 10 et 12 ans, ont fait vibrer des millions d'américains de par leurs performances et/ou leurs coups d'éclats!

Le tournoi en double élimination se déroulant jusqu'au bout afin de désigner les finalistes, nous avons pu nous familiariser avec les équipes, les adversités naissantes et se délecter de matchs tout bonnement incroyables. Je vous mets en fin de paragraphe l'un des matchs phares de cette édition, le premier des deux opposant Texas à Michigan.



De gauche à droite: Ohio, South Dakota, Michigan et Hawaii pour un final four de feu, source: https://www.littleleague.org/world-series/2021/llbws/news/final-four-field-set-for-2021-little-league-baseball-world-series-championship/

Au moment où j'écris ces lignes, les équipes favorites de chaque groupe, South Dakota et Hawaii, se sont fait sortir aux portes des finales par les deux équipes repêchées, rescapées de leur poule, rappelant l'intéret de ce système à double élimination, Ohio et Michigan!


Les dernières émotions, les dernières montagnes russes de cette compétition, auront lieu ce dimanche, avec la petite finale à 16h, un HR derby à 18h avant la Finale à 21h!





Un vent frais a soufflé pendant près d'un mois sur le baseball. Une innocence, tantôt dans la joie, tantôt dans les peines, dans les affres de la compétition, a enveloppé notre mois d'août avec ces matchs estampillés du sceau de la Little League.

Un événement imaginé pour les enfants, que ces derniers ont su sublimer et que l'on a pu apprécier, en parallèle à notre bonne vieille MLB et sa bataille acharnée de la fin de l'été!


*C'est tout simplement le terme utilisé pour indiquer le baseball joué par les enfants et adolescents avec les règles de base du baseball

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout