MLB#League Highlights: ça passe pour les Braves et les Astros


Les Braves ne veulent pas prendre un point, les A's rendent les armes... On commence à avoir nos qualifiés pour les conference series.




Wright suit Anderson, les Braves en NLCS

5 runs concédés en 49 manches, 4 matchs sur 5 sans point concédés... Si l'on savait l'attaque des Braves très perfomantes, les blessures et donc la jeunesse des lanceurs starters posaient questions. Celles-ci ont été balayées par Max Fried, Ian Anderson et cette fois le rookie Kyle Wright. Ce dernier a tenu ses 6 manches avec 7 strikeouts (career high). Le Bullpen a ensuite terminé le travail. Côté Marlins, Sixto Sanchez a eu lui beaucoup plus de mal. Il a connu une déroute sur la troisieme manche ou il concédé 4 runs, 1 walk, 3 Hits. Cette manche met donc Atlanta devant à 4-0, et Sixto Sanchez est retiré. Cela lui donnera certainement l'expérience nécessaire pour revenir plus fort encore l'année prochaine (et les suivantes). Les Marlins n'ont jamais pu revenir et vont donc partir en vacances, après cependant une très belle saison. A noter que du coup c'est leur première élimination en playoffs apres les runs victorieux de 1997 et 2003. Et côté Braves, on passe enfin en NLCS après 8 éliminations consécutives en NLDS.



Braves vs Marlins: 7-0

Braves:



Marlins:





Cette fois c'est fini pour les A's

Dans la lignée des matchs précedents, les A's ont frappé les premiers, par Ramon Laureano et un 3 run HR sur un Zack Greinke qui continue d'appeler ses lancers de manière frontale. Comme souvent les Astros ont attendu leur moment pour dechainer la foudre, profitant de la moindre opportunité avec des Home runs dans la 4e manche de Brantley (pour 2 points) et Correa (pour 3 points). Les Astros prennent l'avantage a ce moment-là, et l'élargiront sur les 3 manches suivantes scorant 6 runs contre un seul pour les A's dans cette periode. A 11-4 la messe semblait dite, et malgré un sursaut d'orgueil dans la neuvième manche, avec deux points a la clé, pour un score final de 11-6. Au final dans cette série, les Astros ont continué de montrer la menace permanente qu'ils sont offensivement avec Springer, Brantley, Correa, Bregman Altuve et consorts. Mais la bonne surprise vient des lanceurs notamment du bullpen, car il y avait une crainte sur la jeunesse de ces derniers, mais ils s'en sortent globalement plutôt bien, en ne pénalisant pas l'attaque. Côté A's, encore une belle saison, encore un peu de frustration en post season malgré la progression. Les lanceurs, plutôt dominants en regular season, ont subi la loi des frappeurs de Houston. L'offense n'était pas la qualite première à Oakland, et cela s'est verifié, même s'ils n'ont pas démérité.



A's vs Astros: 6-11

A's:



Astros:





En attendant les résultats de Rays-Yankees et Dodgers-Padres (on va faire un autre article pour ceux-ci), nous avons déjà deux qualifiés pour les Conference Series.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout