MLB#League highlights: les Astros refusent de tomber, les Braves prennent une option


Clutch, les Astros se donnent encore une chance de continuer l'aventure. Avec une manche dévastatrice, voilà Atlanta à une victoire des World Series.


Correa et ses camarades souhaitent que ça continue

On peut ne pas les aimer, on peut les acabler de tous les maux, mais force est de constater que cette équipe a du cœur, et du mental. Encore une fois très rapidement devant sur un home run de George Springer (1ère manche), les Astros auraient pu finir par succomber au retour des Rays. Devant 3-1 dès la 3e manche, Houston a vu Tampa Bay revenir grâce à l'inévitable Randy Arozarena (plus personne ne relève tellement il a banalisé les performances) et Ji Man Choi en haut de la 8e manche. 3-3 et dernière manche, avec potentiellement une menace de jouer des manches supplémentaires et de faire jouer Framber Valdez.


Eh bien Carlos Correa en a décidé autrement avec un walk off home run sur Nick Anderson ! Ce moment est déjà iconique dans la saison quelque peu difficile des Astros. Ce geste pourrait devenir bien plus en cas de qualification pour les World Series. Cette action clutch, associée à l'action de tout début de première manche font des Astros les premiers dans l'histoire à faire cette performance! Le comité de lanceurs a été utilisé des deux côtés avec une utilisation plus conséquente côté Houston (7 lanceurs contre 4 pour Tampa). Attention aux Rays qui sont peut-être en train de laisser passer le momentum obtenu en début de Series. Rendez-vous donc demain pour un nouveau match couperet!

L'action clutch du match:

https://youtu.be/Nu93SX37evw


Une sixième manche meurtrière met les Dodgers dos au mur

Los Angeles récupérait son lanceur vedette, Clayton Kershaw (4 strikeouts, 3 points concédés et un ERA de 7.20) après des problèmes de dos. Malheureusement pour eux Atlanta s'est bien repris et se sont vengés du blow out qui leur a été infligé la veille.

Pourtant LA démarrait mieux avec un home run de Rios lors de la 3e manche, malheureusement répondu assez rapidement par un autre home run, d'Ozuna (4e manche) cette fois pour Atlanta. Puis vint la 6e manche, où comme on l'a vu auparavant, tout s'est emballé en faveur des Braves : Des extra base hits qui apportent des points, 7 points produits par 5 joueurs différents parmi lesquels Freeman, Ozuna et Swanson pour ne citer qu'eux. D'un score de parité 1-1 nous passons à 7-1. Kershaw, Graterol et Gonzalez subissent donc le courroux d'ATL en cette 6e manche.

3 autres points marqués par Ozuna, Pache et Acuña, contre 1 point signé Turner, et nous voilà avec des Braves en bonne position pour aller chercher des World Series, et ce pour la première fois depuis 1999.


A noter le gros match du jeune lanceur Bryse Wilson auteur de 5 strikeouts, un seul point encaissé et un ERA de 1.50. Si on peut se dire que les lanceurs n'ont pas été à la hauteur, c'est surtout l'attaque qui inquiète, côté LA. Cette dernière avait su rebondir la veille, mais elle a de nouveau disparu comme lors du game 1: seulement 3 coups sûrs d'enregistrer sur cette rencontre pour la meilleure attaque de saison régulière (ou 2e derrière les... Braves). Il va falloir trouver de la régularité offensive côté Dodgers pour soutenir la comparaison avec des Braves qui semblent capable de scorer à tout moment.

En "cadeau" (comme si c'était moi qui avait filmé) la 6e manche idyllique des Braves:

https://youtu.be/S52pRgVKbLc


Les Dodgers vont devoir imiter des Astros qui refusent de rentrer chez eux jusqu'à présent. Friday night et deux matchs couperets, c'est pour ces moments là qu'on suit ce genre de discipline.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout