MLB#League highlights: les Dodgers prennent une option


Dans ce match pivot, les Dodgers ont su démarrer en trombe et laisser les Rays dans leur rétroviseur. Game 6 mardi et première chance de remporter ces World Series 2020.


Les Dodgers, encore premiers à s'illustrer

Betts, sur un coup sûr de Corey "used to" Seager, donne le ton: les Dodgers mettent rapidement en difficulté Tyler Glasnow. Un deuxième point est marqué par Seager, sur un single de Cody Bellinger. 2-0 Dodgers dès la première manche, et déjà des questions se posent pour le manager des Rats: faudra t-il remettre rapidement le Bullpen, déjà beaucoup utilisé précédemment, afin de suppléer Glasnow ? La question devient d'autant plus légitime qu'il lance beaucoup sur les premières manches,net dès la deuxième manche, sur une fast ball, il concède un home run de Joc Pederson (3-0). Mais des qualités et du mental, le starter va en montrer : il réussit finalement à passer les manches 3 et 4 sans concéder de point, ce qui permet de garder un maximum les releveurs sur le côté. Et il peut compter sur ses coéquipiers qui, après deux manches sans score, parviennent à trouver la brèche face à Clayton Kershaw. Tout d'abord Kiermaier va scorer sur un triple de Yandy Diaz, en 3e manche, avant que ce dernier ne score sur un coup sûr de Randy Arozarena (3-2, 3e manche). Arozarena qui s'empare d'un nouveau record, celui du plus grand nombre de coups sûrs en Post Season.

On sent alors que Kershaw a plus de mal, avec des manches plus longues, et les Rays s'en hardissent en témoigne la tentative de vol du marbre de la part de Manuel Margot, "à la Jacky Robinson" (Cette tentative s'avérera infructueuse).

Cette tentative coïncide peut-être avec la fin des espoirs des Rays sur ce match. En effet Glasnow pitch sur la 5e manche et concède un home run de Max Muncy, donnant à LA deux points d'avance:

https://youtu.be/-_eBp9rLsQ8


Glasnow termine son passage avec 4 points et 3 walks concédés, 7 strikeouts et un ERA de 9.67. Kershaw (2 points et deux walks concédés, 6 strikeouts et un ERA de 2.31) lance un peu plus longtemps avant de céder sa place.


Les Bullpen prennent le pouvoir

L'entrée des releveurs sur le terrain vont confirmer la victoire des Dodgers, car aucun point ne sera concédé de part et d'autre jusqu'à la fin du match (cela nous donne un mini paragraphe du coup).

D'Aaron Loup à Thompson côté Rays, de Dustin May à Treinen côté Dodgers, on va s'en sortir et bloquer le compteur à 4-2.


Victoire des Angelenos, qui se trouvent à une victoire de leurs premiers World Series depuis 32 ans. On peut compter sur les joueurs de Tampa Bay afin de se battre jusqu'au bout.


Après le match exceptionnel d'hier, on s'est retrouvé face à une configuration similaire en première partie de match. Les Dodgers ont réussi à terminer cette fois-ci, et pourraient fêter le titre dès mardi soir. Mais ne vendons pas la peau de la raie (ça sonne bizarre) avant de l'avoir tué.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout