MLB#League Highlights: statement et resultats


Dans le contexte actuel qui se presente ici, avec les recents evenements, je me suis dit, sans pretention aucune, qu'une mise au point sur ce en quoi un mouvement, pris a tort par certains comme un mouvement uniquement exclusif (je le vois plutot comme communautaire mais dans une optique generale), peut peut-etre aider a faire comprendre un ras le bol d'une partie d'une population et n'est pas focement a juger par le prisme francais. Cet article ne sera pas si lourd que son intro semble indiquer (du moins je l'espere). Comme d'habitude desole pour le manque d'accentuation (clavier US oblige).


En quoi est-ce important?

Pendant longtemps j'ai ete trouble par le rapport au passe que semblait avoir la population africaine americaine, lorsque je voyais la filmographie des 80's 90's d'un Spike Lee, lorsque je suivais avec mes parents les telefilms Racine, contes par James Earl Jones (la voix de Dark Vador dans Star Wars), nous montrant tous ces martyrs, temoins involontaires d'une societe qui a eu du mal a evoluer dans son rapport a l'autre. Trop jeune pour vertiablement me questionner, je me suis pourtant epris de la culture urbaine afro americaine, notamment musicale, mais sans comprendre le sens des textes d'un Nas, d'un Tupac, de Public Ennemy et j'en passe. En grandissant, j'ai continue a etendre mon "americanophilie" de bas etage par le biais du sport, notamment la NBA des annees 2000, puis le foot us avant d'arriver recemment dans la planete baseball.


En grandissant j'ai cependant developper une reflexion, une facon de penser batarde, erronee selon moi, qui me faisait prendre un faux recul sur la situation afro americaine aux Etats Unis (entre autre), car sous le prisme francais. Questionnant la biographie de Malcolm X, comparant a tort les injustices vecues aux Etats-Unis par les injustices vues en France. A un moment donne j'etais devenu ce que je vois actuellement sur les reseaux sociaux: une espece de personnage, presque irreel, hautain et moralisateur, sans m'en rendre compte. Ma "self proclaimed" legitimite de penser que certains se donner sans cesse des excuses pour ne pas avancer et plutot accuser l'autre de son propre echec, ma facon de tout le temps me focaliser sur le "oui mais c'est pire ailleurs" j'en avais fait un critere empirique de jugement sur toute l'actualite, domestique ou internationale.


Bien qu'en France je compris tres vite, dans la facon dont j'etais moi-meme juge, des fois de maniere inconsciente (du moins j'espere et je pense), depuis le plus jeune age en tant que fils d'immigres ("ca y est les cliches sont de sortie" comme dirait l'autre), ou la maniere avec laquelle j'ai vecu, des fois de l'interieur, l'enclave supreme subie par une caste de la population en France, et le detachement au mieux indifferent, au pire presque accusateur des gens "exterieurs", aux Etats Unis le tout fut plus complique, plus nebuleux.

En effet, de par l'essence meme de la psychee americaine, tout ce que je voyais par les journaux, les films, le sport etc me semblait emplit d'un gigantisme qui me semblait exagere, parfois meme non palpable, comme si ce qui etait decrit comme vecu, je le voyais comme oeuvre romancee...


Il m'aura fallu attendre la trentaine, et l'immersion dans la pensee americaine (moins la societe a cause de la situation sanitaire), pour comprendre pourquoi Black lives matter, au-dela de sa reprise dite "marxiste", est le relais, le drapeau derriere lequel tout un pan de la population americaine, reussit a sortir de son isolement identitaire, en plus de son isolement societale. Les joueurs, portes drapeau d'une communaute, ont alors l'occasion de reussir la ou les annees 60 se sont arretees, par l'impact associe au fait qu'ils soient des icones mondiales et non plus communautaires. C'est calcule oui, mais pas specifiquement pour une question de bien pensance a globaliser sous peine de passer pour l'anti de service, mais calcule surtout car l'epoque et le moment ouvre une fenetre significative pour que le message soit entendu. Et ce qu'il soit bon ou non. Je ne juge donc pas la valeur du message car je ne vis que depuis un court moment aux Etats Unis, et je commence a comprendre certaines difficultes societales propres aux americains, mais sa portee et son timing.


Alors loin de moi l'idee de vous faire un cours d'histoire, loin de moi l'idee de vous raconter ma vie, l'idee est simplement de vous permettre de comprendre que non, reagir tel que le font ces joueurs n'est pas egoiste, il semble opportun bien sur, mais l'opportunite est a utiliser car sans ca, le debat communautaire ne deviendra jamais un debat de societe. Est-ce la meilleure solution? Nul ne le sait. Est-ce surtout une maniere de "faire genre"? Quelques annees auparavant, un joueur presque seul a voulu prendre sur lui ce debat important, sans etre suivi par ceux qui sont aujourd'hui des figures de proue d'une revendication qui n'exclut aucunement les autres populations, car ce "poing" qui se focalise sur une communaute en particulier devrait plutot servir d'elever un debat de societe par la suite, plutot que de diviser ceux qui ne comprennent pas le prisme par lequel ce mouvement a ete initie, et ceux qui ont honte du passe et le rappellent en demandant justement d'etre exclut de ce qui a ete fait avant.


AVANT devient l'excuse, de chaque cote de l'equation, mais AVANT est la cause de MAINTENANT car comme il m'a ete dit ici, les traumatismes du passe restent graves dans l'ADN des descendants.


Alors ca fait psychologie de comptoir (et sans accentuation ca doit pas etre des plus agreables a lire), mais je pense qu'il est important de prendre un veritable recul, et qu'avant de se dire d'accord ou non, qu'avant de devenir les critiques, presques les juges d'un mouvement issu d'une realite qui n'est pas (tout a fait) la notre, nous ne sommes peut-etre pas dans la meilleure facon d'apprehender ce que les joueurs NBA ont fait hier, et ce qui pourrait se passer demain.


L'exemple de Dominic Smith: Emotion difficilement comprehensible pour certains

Cote MLB, la plupart des matchs ont bien eu lieu (d'ailleurs je vous donne le classement actuel de la saison en fin d'article quand meme!). Parmi ceux qui se sont disputes, un joueur a retenu mon attention hier soir: Dominic Smith dans son interview Postgame. Je vous la mets ci-dessous puis pour les non anglophones, je vais resumer.

Le joueur a pose le genou lorsque l'hymne national a ete joue avant le match, puis est passe en interview ou il revient sur sa decision:



Alors qu'est-ce qu'il dit?


Lorqu'on lui demande pourquoi ce soir specialement il s'est agenouille alors qu'il ne l'avait pas fait auparavant, il repond simplement qu'avec les evenements en NBA, il a senti que c'etait le bon moment (on revient au timing et a l'opportunite) de le faire.


Pour lui la partie la plus difficile c'est que malgre ce qui se passe il y a des gens qui s'en foutent toujours,[...] cela montre la haine dans le coeur des gens et c'est nul (bon je l'ai traduit comme ca mais c'est plus fort que ca). Etre un homme noir aux Etats Unis ce n'est pas facile[...] il n'a pas ete "la" lors du match mais ca ira.


Enfin lorsqu'on lui demande ce que eux, sportifs peuvent faire sur ce probleme, il dit que le fait d'elever sa voix, de poster, de montrer qu'ils sont la contre ce probleme c'est deja bien[...]

Apres avoir resume ce qu'il fait de son cote avec son asso et le fait de donner du temps notamment aux enfants, il rappelle (bon chacun y verra ce qu'il veut) que l'argent ne fait pas tout, qu'il a grandi sans argent, et que le plus important c'est d'etre capable de donner du temps, notamment aux enfants (il explique que les gens prennent leur argent et ensuite partent, ie ne donnent pas de temps aux autres dans le besoin)... Donner du temps est la chose la plus importante afin d'aider au changement.


Bon je ne vous donne pas tout ce qu'il dit dans le detail, le plus important c'est de comprendre encore une fois le contexte, et le prisme. L'emotion associee a son speech est palpable, nous ne sommes pas dans sa tete bien evidemment mais ce n'est pas pour autant qu'il faut passer a l'extreme inverse qui est de dire qu'il exagere, qu'il en joue.

La difference et donc le point de vue errone se trouvent ici: Etre noir aux Etats Unis ce n'est pas une simple question de couleur et un racisme ponctuel, c'est une stigmatisation systemique, qui n'est pas sur une meme echelle de comparaison d'autres stigmatisations (envers les "natives" ou amerindiens, les hispaniques etc...), et justement sans cette idee de devoir dire quelle est la pire (c'est fortuit et cela permet avant tout de detourner le regard du probleme souleve actuellement). Chaque stigmatisation est negative, et a condamner, mais le mouvement qui se veut exclusif ne l'est pas tant que ca et va avant tout dependre de ce qu'il va pouvoir amener au debat national, au debat de societe. Des lors dire all lives matter est vrai mais hors contexte, et a defaut de l'exclure il faudrait l'inclure dans un debat d'identite nationale, mais ne surtout pas melanger le tout et juste l'utiliser en excuse miroir au black lives matter. Cette equation j'etais le premier a ne pas la comprendre, mais je la vois clairement ici, et elle peut ouvrir le debat. Cette interview de Dom Smith est le reflet de cette equation.


Je vous ai "saoule" avec ce billet different, et certains auront a redire, mais pour conclure cette partie, essayons de ne pas condamner sans comprendre, de ne pas juger sans apprendre reellement et de donner des opinions sur les reseaux sociaux sans pretendre detenir la verite, et sans exclure non plus celui qui a une opinion, bonne ou mauvaise, contraire a la notre. Le tout dans le respect.


En Bref: Classement et calendrier

En attendant de voir si cela va affecter le calendrier, voici les classements, et les affiches de cette fin de semaine. Juste un mot pour dire que les Giants ont actuellement le meilleur winning streak des majeures (je viens de leur porter l'oeil) alors que dans la meme division les diamondbacks sont sur la dynamique inverse (8 defaites d'affilee). Les Yankees ne semblent pas au mieux non plus...



American League:

East:

Tampa Bay Rays 21-11

N.Y Yankees 16-11

Toronto Blue Jays 15-14

Baltimore Orioles 14-16

Boston Red Sox 10-21


Central:

Minnesota Twins 20-12

Cleveland Indians 19-12

Chicago White Sox 19-12

Detroit Tigers 13-16

Kansas City Royals 12-19


West:

Oakland Athletics 22-10

Houston Astros 17-14

Seattle Mariners 12-19

Texas Rangers 11-19

LA Angels 10-22




National League:

East:

Atlanta Braves 18-12

Miami Marlins 14-12

Philadelphie Phillies 12-14

NY Mets 13-16

Washington Nationals 11-17

Central:

Chicago Cubs 18-12

Saint Louis Cardinal 11-9

Milwaukee Brewers 13-15

Cincinnati Reds 11-17

Pittsburgh Pirates 7-19

West:

Los Angeles Dodgers 22-9

San Diego Padres 18-13

Colorado Rockies 16-15

San Francisco Giants 15-16

Arizona DIamondbacks 13-19

Les affiches a venir:

Mets - Yankees (commence demain (double header) a 4:05 pm/22h05 heure francaise)

Indians - Cardinals (commence demain a 8:15 pm/2h15 heure francaise)

A's - Astros (commence demain a 9:10 pm/3h10 heure francaise)


On se retrouve lundi pour faire un vrai point MLB.





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout