MLB#Reprise: Weakness rankings 1

Dernière mise à jour : 20 juil. 2020


La saison commence en fin de semaine prochaine. Intéressons-nous aux "faiblesses" des 30 équipes et faisons un classement par zone géographique tout d'abord, avant de vous offrir un panoramique complet.

Aujourd'hui nous entamons ce tour par l'East (NL et AL).


Notre numéro 1 (i.e le plus faible du classement à l'Est): Les Orioles de Baltimore

Une nouvelle saison de reconstruction semble se profiler pour l'équipe de Brandon Hyde. Bien que cette saison soit raccourcie, et peut permettre à pas mal d'équipes de s'inviter à la fête de la course aux playoffs, l'équipe de Baltimore en semble loin. Sans son Go-to-guy, l'objectif va être de développer ses jeunes, dont le premier choix de la draft 2019, Adley Rutschman. Les faiblesses dans la rotation de lanceurs, malgré un starter de talent en la personne de John Means, la défense en générale, et le fait de jouer à l'Est (6 équipes la saison dernière avec un bilan positif) font de Baltimore un numéro 1 crédible dans un weakness ranking. En leur espérant bien entendu que l'on se trompe et qu'ils soient une belle surprise en cette courte saison.


2: Les Marlins de Miami

Miami a du jeune qui arrive pas loin des majeures. Miami a un vrai ace en Sandy Alcantara, d'autres jeunes lanceurs qui frappent à la porte (coucou Jordan Yamamoto), et a appris de son bullpen défaillant de la saison dernière avec des additions intéressantes. Ah oui c'est un weakness ranking donc ciblons les faiblesses: on peut douter de la rotation des starting pitchers, on peut douter du bullpen qui devrait mieux s'en sortir mais n'est pas non plus incroyable. L'attaque en général n'a pas produit assez la saison dernière, notamment l'outfield. Et bien sûr la densité de l'Est, notamment la NL East, est une faiblesse pour Miami ;).


3: Les Blue Jays de Toronto

Toronto rime avec hype (oui ça ne rime pas, je sais). On re-liste la jeunesse: Vlad Guerrero Jr, Bo Bichette, Lourdes Gurriel Jr, Cavan Biggio... De plus la question des faiblesses dans le starting pitching semble en partie résolue avec Hyun-Jin Ryu, Chase Anderson, Tanner Roark ... Alors pourquoi Toronto est aussi haut? Principalement le calendrier: Ils vont rencontrer les 2/3 de leur temps leurs adversaires de division, soit les Red Sox, les Rays et les Yankees. La jeunesse de l'effectif est autant une excitation qu'une source d'inquiétude et peut devenir une "weakness". L'attaque a été également une faiblesse qu'il va falloir gommer cette saison (dernière à l'AVG). Le futur s'annonce sympathique du côté de Toronto, mais cette saison ça reste en dessous sur le papier.


4: Les Red Sox de Boston

Les Red Sox ont été les stars de l'intersaison avec le trade de Mookie Betts et David Price vers les Dodgers. Ils ont également perdu Rick Porcello parti chez les Mets, et Chris Sale a subi une intervention de type Tommy John en Mars. Vous voyez directement où je veux en venir: La principale faiblesse de Boston se trouve dans sa rotation de starting pitcher avec Eduardo Rodriguez qui devait starter lors de l'opening day (avec son test positif au covid-19, cela semble compromis), suivi de Nathan Eovaldi et Martin Perez notamment. La profondeur au niveau du pitching est une inquiétude chez les Red Sox. Le reste de l'effectif semble solide.


5: Les Mets de New York

A partir de là, la concurrence devient prépondérante dans ce classement. Les Mets ont une depth chart intéressante, que ce soit au niveau du pitching général, de l'infield ou de l'outfield, il y a du talent à presque tous les postes. Le problème des Mets va être d'une part les blessures (DeGrom en day to day actuellement, Syndergaard out), et cette capacité, propre aux Mets, à toujours nous surprendre dans le bon comme dans le mauvais. Se battre contre les Braves, les Nationals et les Phillies dans ce sprint de 60 matchs ne sera pas de tout repos, mais l'inverse est aussi vraie pour les concurrents.


6: Les Phillies de Philadelphie

Une équipe qui, si elle se base sur ses dernières campagnes bien commencées à chaque fois, pourrait naïvement se dire que les playoffs vont être facilement accessibles... Le personnel est de qualité chez les joueurs de bases et de champs extérieur malgré une profondeur douteuse (et le retour de McCutchen pourrait booster le secteur offensif), sans oublier notre catcher préféré, Realmuto. Zach Wheeler est arrivé, mais la rotation de lanceurs reste le principal point d'inquiétude pour la franchise de Philadelphie.


7: Les Nationals de Washington

Les Champions en titre, champions de l'upset, ont réussi à garder leur MVP des World Series, Stephen Strasburg, moyennant forte compensation. Ils vont croiser les doigts pour que ce dernier reste en bonne santé et réitère ses performances. L'effectif est plein d'expérience, de qualité, mais la perte de Rendon est un trou indéniable en 3e base, sachant que Carter Kieboom devrait le remplacer. Le joueur de 22 ans risque d'être juste pour remplacer l'abattage offensif de Rendon... L'âme des Nationals ne sera pas présente sur cette courte cuvée 2020: Zimmerman a opt out pour la saison. Attention aussi car Washington, en qualité de champion aura une cible sur le dos!


8: Les Rays de Tampa Bay

L'équipe rafraîchissante de la saison dernière, possède l'un des si ce n'est le meilleur farm system actuel avec Wander Franco, Nate Low qui devrait lui prendre part à la rotation cette saison, et une rotation au pitching homogène et de qualité. Faiblesse? Certains joueurs offensivement un peu en-dessous de ce qui devrait leur être demandé (ex: Kiermaier, Renfroe). Sur cette courte saison, ils restent clairement un ticket à parier pour le haut de la division AL East.


9: Les Braves d'Atlanta

Bon là on est clairement sur une équipe avec peu de faiblesses apparentes. Peut-être qu'on peut aller voir du côté du Bullpen pour voir une faiblesse en comparaison avec ses concurrents (et encore), ou la perte de Josh Donaldson (mais il y a les arrivées d'Ozuna, de Puig...). Autre sujet d'inquiétude, Freddie Freeman a contracté le Covid-19 comme certains coéquipiers (Smith, Hamels), et ces joueurs devraient rater le début de saison. Dans une saison raccourcie cela compte tout de même beaucoup. La concurrence de la NL East, sur une saison courte devrait se faire sentir également. Malgré tout les Braves sont en bas de ce classement à raison.


10: Les Yankees de New York

Je vous le dis tout de suite: L'état de santé des joueurs sera la principale inquiétude et faiblesse que l'on devrait citer concernant les joueurs du Bronx. A l'heure à laquelle ce classement est fait, Aaron Judge, Aaron Hicks, Giancarlo Stanton et James Paxton devraient pouvoir débuter la saison. Gerrit Cole est là pour sa première saison à New York. Attention à la défense du champ intérieur, qui était le point faible clair et souligné des Yankees la saison dernière. Attention à la saison raccourcie qui va sûrement nivelé le niveau: La puissance New Yorkaise ne se verra pas autant que lors d'une saison normale de 162 matches.


On vous laisse avec les classements présumés des deux divisions. Prochaine étape la partie centrale.



Classement NL East:

Atlanta Braves

Washington Nationals

Philadelphie Phillies

New York Mets

Miami Marlins











Classement AL East:

New York Yankees

Tampa Bay Rays

Boston Red Sox

Toronto Blue Jays

Baltimore Orioles

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout