MLB#Reprise: Weakness rankings 2


La saison reprend dans quelques jours. L'occasion de faire un classement des équipes, en nous focalisant sur les faiblesses. Focus sur la partie centrale, American et National Leagues confondues.



  1. Detroit Tigers: L'équipe que l'on projette comme étant celle aux plus grandes faiblesses dans la partie centrale. Par contre, ils ont plusieurs prospects dans le top 100 prospects. Faire jouer les jeunes, leur faire gagner en expérience sera le principal projet des Tigers. A part Miguel Cabrera et peut-être un Victor Reyes face au nombre important de lanceurs droitiers dans ces 60 matchs à venir, le reste est moyen offensivement (Bon ok CJ Cron et Jonathan Schoop devraient pouvoir produire pas mal). Côté pitching, Detroit va peut-être donner des balles à ses jeunes de grand talent (Tarik Skubal, Matt Manning et Casey Mize), la rotation étant limitée en talent également. On leur espère également que l'on se trompe, et que du fait notamment des 60 matchs, ils puissent offrir une résistance digne de ce nom. Par contre dans 2-3 saisons, les Tigers pourraient rugir de nouveau!

  2. Pittsburgh Pirates: Starling Marte parti chez les diamondbacks, l'offense de Pittsburgh paraît également faible, notamment sur le champ extérieur. Cette équipe est quasi exclusivement "Bell dependent". Concernant le pitching, Chris Archer est forfait. La rotation de starting pitchers n'a pas donné satisfaction, loin de là. Pittsburgh paraît même bien plus bloqué que Detroit dans sa reconstruction. De plus sa division est relevée (les 4 autres équipes peuvent aller se battre pour les playoffs). Bon courage aux supporters de l'équipe de Pennsylvanie!

  3. Kansas City Royals: Les Royals se retrouvent avec une offense plutôt talentueuse sur le papier, mais weakness ranking oblige, parlons plutôt du pitching. Que ce soit la rotation ou le bullpen c'est compliqué. Pourtant ils possèdent des vétérans comme Greg Holland et Trevor Rosenthal, ces derniers ayant du mal à revenir du fait de blessures, il y a la reconversion de Ian Kennedy de starting pitcher à closer qui s'est bien passée la saison dernière, mais c'est à peu près tout. Kansas City espère des break out year à la Tim Hill la saison dernière, afin d'avoir un pitching groupe à la hauteur des joueurs de champ.

  4. Chicago White Sox: Alors s'il s'agissait d'un power ranking simple, j'aurais mis les White Sox plus haut avec le recrutement de qualité et les jeunes déjà présent et bons dans le Sud de Chicago. La principale faiblesse se trouve dans la rotation, derrière Giolito, et ce malgré l'apport de quelques vétérans (Dallas Keuchel en tête). L'autre potentielle faiblesse peut être l'intégration des free agents et des prospects (Luis Robert et Nick Madrigal) en cette saison si particulière car il n'y aura pas le temps pour une adaptation. L'équipe reste tout de même excitante!

  5. Milwaukee Brewers: Une équipe qui malgré quelques départs (Yasmani Grandal en tête), a su entourer Yelich pour la saison à venir. L'offense générale devrait rester très costaud. Problème: la rotation des pitchers est moyenne (Woodruff et Houser sont les seuls de retour pour cette saison) et elle va devoir se montrer créative en cas de pépins. La profondeur est donc la principale faiblesse, même si le bullpen pourrait combler la rotation. Le point d'interrogation va être le retour de Yelich (blessure) et Cain (niveau + âge) en forme.

  6. Cincinnati Reds: L'équipe qui pourrait rafler la NL central sans crier gare. Les arrivées de Moustakas, Castellanos et Akiyama vont booster une équipe déjà composée de Votto et Suarez. Alors les Reds ont pour principale faiblesse le fait d'intégrer des joueurs de haut niveau pour une joute aussi courte. L'adaptation les met principalement derrière les Cubs et les Cardinals. Mais si la mayonnaise prend, on pourra jeter ce weakness ranking aux oubliettes!

  7. Cleveland Indians: Je vous le donne en mille: la perte de Corey Kluber apparaît comme la principale faiblesse de Cleveland (Trevor Bauer avait également quitter les Indians plus tôt). Malgré tout avec Bieber, Clevinger et Carrasco (si les problèmes sont bien derrière eux), Cleveland n'a pas à rougir. Avec l'émergence de Civale et Plessac la rotation pourrait ne plus être la faiblesse que l'on projette. Le gap entre les Twins et Cleveland reste quand même élevé à priori.

  8. Chicago Cubs: Dans cette NL central décidément chargée, les Cubs auraient pu finir devant les Cardinals dans ce weakness ranking. Pour l'instant la rotation peut être considérée comme la faiblesse des joueurs du nord de Chicago. Derrière Yu Darvish et Kyle Hendricks, il faut espérer que le mois de septembre dernier de Jon Lester et Jose Quintana était une perte claire d'énergie, et que le calendrier raccourci permettra à ces deux joueurs de fermer la rotation des Cubs comme il se doit.

  9. Saint Louis Cardinals: Les Cardinals peuvent manquer de réelle star, avec ce calendrier, Jack Flaherty et Paul Goldschmidt, ils restent parmi les favoris, si ce n'est le favori de cette division. Par contre un slow start avec les vétérans composant cette équipe, comme la saison dernière, peut être vu comme la faiblesse potentielle des Cardinals: cette fois il s'agit d'un sprint. La perte également de Marcell Ozuna pourrait se payer sur une saison aussi courte. Pour l'instant Saint Louis reste notre favori de la NL central d'un cheveu. Autant dire que les retrouver en fin de division ne serait pas non plus une surprise, vu la qualité des concurrents.

  10. Minnesota Twins: La Bomba Squad ne semble pas vouloir s'arrêter là: alors qu'elle sort d'une saison record en terme de Home Runs, elle a jouté à son roster Josh Donaldson. Côté rotation, en plus de ses 2 premiers starting pitchers Jose Berrios et Jake Odorizzi, l'apport du nouveau venu Kenta Maeda, le retour de Rich Hill ne seront pas de trop pour garder la tête de l'AL Central (Homer Bailey sera là en 5e rotation). Cette équipe est un contender avec les Astros afin d'empêcher les Yankees, favoris sur le papier, de représenter l'American League aux prochains World Series.

Voici donc notre weakness ranking focalisée sur la partie centrale! Ci-dessous la traduction en classement par division (AL et NL), et on se retrouve pour la dernière partie sur la partie Ouest.




Classement NL Central*:

Saint Louis Cardinals

Chicago Cubs

Cincinnati Reds

Milwaukee Brewers

Pittsburgh Pirates



Classement AL Central:

Minnesota Twins

Cleveland Indians

Chicago White Sox

Kansas City Royals

Detroit Tigers



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout