Un coureur pour les gouverner tous?

Dernière mise à jour : 13 janv. 2020


D'un côté, le meilleur bilan de la ligue et une attaque basée sur le quaterback le plus prolifique à la course sur une saison de l'histoire. Une équipe qui aime courir.

De l'autre côté un coureur au physique de TE. Il dévaste tout sur son passage. Ce dernier est-il le véritable seigneur du rush?


Les Baltimore Ravens nous ont impressionnés avec un quaterback atypique, rappelant aux anciens un certain Michael Vick. Bien que son style divise (ouais je l'ai vu dans des commentaires là-bas le plus souvent du temps, mais également si vous souhaitez fouiller :) ), rien ne peut contredire son efficacité. Au-delà donc de Lamar Jackson (23 ans, QB, Ravens), Mark Ingram (30 ans, RB, Ravens), voir Gus Edwards (24 ans, RB, Ravens) amassent des yards et dynamisent l'attaque de Baltimore. On a bien vu ce que cette attaque à la course pouvait donner cette saison (3296 yards au total à la course).

Pour vous dire la vérité, je ne souhaite pas faire de prono sur le match en soi (pour moi les Ravens devraient passer), mais juste voir qui du titan Henry (26 ans, colosse, Titans), ou de la communauté du rush, ouvrira le plus de brèche pour aider l'attaque.


A la base, cette interrogation semble inutile, au vu des stats de l'attaque à la course des corbeaux, et surtout du fait que Derrick inspecte la défense adverse trop seul (oui jeu de mots jeu de maux).

Mais suite à l'impact de son match face aux Patriots la semaine dernière, du fait que l'on espère que les titans pourront être au moins aussi solides défensivement que lors de ce match, et que Tannehill reste solide, il est alors possible d'imaginer la lutte des coureurs plus serrée que prévu.


Un golgoth bien trop seul

Comme exprimé auparavant, au regard de la depth chart, au niveau des porteurs de balle de Tennessee, Derrick Henry porte sur ses épaules toute l'attaque au sol des Titans (Dion Lewis est là pour sa polyvalence... hum on dira ça), et des fois l'attaque tout court.

Dès lors, tel le lone ranger, on pourrait lui décerner le titre de seigneur du rush. Pour votre plus grand plaisir, un aperçu des stats du monsieur cette saison:

303 portés

1.540 yards

5.1 yards par porté

102.67 yards par match en saison régulière


plus un petit 182 yards la semaine dernière à Foxborough!


Une communauté en communion

Du côté de Baltimore, on a non seulement un coureur vétéran qui a prouvé déjà du côté de New Orleans qu'il pouvait porter la balle en tant que numéro 1, mais avec lui un RB2 qui tient la route et bien évidemment, un phénomène de foire dans le sens le plus mélioratif et admiratif possible qui a terminé 1er de son équipe à la course, devant son RB1, lui-même à plus de 1000 yards sur la saison.

Le combat semble déséquilibré, sans un facteur X...


Tennessee, une défense capable de stopper la course?

En saison régulière les Titans concédaient 4 yards par porté en moyenne et 104.5 yards encaissés par match en moyenne, ce qui en faisait une défense correcte de la ligue en terme de ranking. Réussir à limiter la course de Baltimore proche de ses standards seraient une excellente nouvelle pour les Titans.


Cela donnerait surtout l'occasion à Henry de les gouverner tous...


#lordoftherush


4 vues0 commentaire