Un point, une conférence: La Big 12, la meilleure conférence?


Suite des previews, avec la Big 12 en avant. Cette conférence récupère le potentiel numéro 1 de la prochaine draft NBA, l'équipe classée seconde de la nation à l'orée de la saison, et le Kansas de Bill Self a toujours son mot à dire, lorsqu'il s'agit d'aller loin en mars.


Kansas et Baylor, le top du top?

Bon, je casse mon titre directement, car en terme de conférence complète, je considère la Big 10 un peu au-dessus. Mais tout de même, lorsque l'on voit Kansas et Baylor, les deux top team de la Big 12, difficile de trouver meilleur 1-2 punch potentiel.

Concernant tout d'abord Baylor, ils possèdent avec Jared Butler, le potentiel meilleur joueur de la conférence. L'arrière junior est un shooter au sang froid, clutch, et peut compter sur un supporting cast de qualité à l'arrière avec Macio Teague, Davion Mitchell pour l'aspect défensif, et les ajouts du freshman LJ Cryer et du transfuge Adam Flager.

Avec Mark Vital sur les ailes, la défense sur extérieure sera toujours autant productive. Le seul hic pour Baylor réside dans la perte de Freddie Gillespie. L'intérieur a terminé son cursus universitaire, et son impact des deux côtés du terrain va être difficile à remplacer.


Côté Kansas, les pertes d'Azubuike et Devon Dotson ne sont pas idéales bien entendu. Mais il reste de l'expérience avec Marcus Garrett, Ochai Agbaji et David McCormack. Avec Bill Self aux commandes l'ajout de talent comme Bryce Thompson, et dans une moindre mesure Tyon Grant-Foster, sont autant de points qui me font me dire que les Jayhawks sont encore favoris de leur conférence d'une part, mais sont attendus pour bouger les choses, si la mayonnaise prend, en mars.


Une meute de poursuivants

La Big12 et Oklahoma State vont être scrutés cette saison. La raison, on la connait c'est Cade Cunningham. Le joueur, projeté numéro 1 de la prochaine draft, est un meneur de grande taille, capable d'à peu près tout faire. Je vous mets des petits highlights ici:


Ok, on connait le bonhomme, il a encore des progrès à faire, dans la consistence au shoot notamment, mais nul doute qu'il sera l'attraction de cette conférence, et l'une des attractions du college basket. Le problème viendra probablement du supporting cast. Les cowboys avaient 3 joueurs (Waters, McGriff, Dziagwa) qui, couplés à Cunningham, auraient pu avoir une chance dans cette conférence.


Les voilà partis, du coup Oklahoma State passe derrière son ennemi intra state, à savoir Oklahoma, ainsi que West Virginia, l'une des tops défense du pays, Texas, qui a récupéré un gros prospect en la personne de Greg Brown, voir même Texas Tech, qui a récupéré l'ancien Hoya Mac McClung notamment, afin d'ajouter du talent à une équipe fournie avec Terrence Shannon ou encore Kyler Edwards.

Enfin, malgré la perte de Tyrese Haliburton, on peut s'attendre à ce que Iowa State se batte malgré tout. On regardera du coin de l'oeil ce que peut valoir Xavier Foster dans cet effectif.


Bien que la hype soit forte pour la Big 12, non il ne s'agit pas de la meilleure conférence du pays selon moi, malgré du talent dans plusieurs équipes. A eux de me faire mentir!

8 vues0 commentaire