top of page

WAR Room: Les joueurs dictent le tempo?


Pour avoir une grande compétition, une ligue a besoin de grandes conférences. Pour avoir une grande conférence, une ligue a besoin de grandes équipes. Pour avoir une grande équipe... je sais, vous avez compris le concept. Les joueurs ont eu tendance à changer de maison durant cette dernière intersaison. Le comité NCAA a entériné une réforme redéfinissant le "droit" de l'athlète et posant certaines questions qui redéfinissent la NCAA D1 Baseball et la balance en terme de compétitivité.
Parlons un peu de tout ça et profitons-en pour parler de joueurs à suivre pour la saison à venir.

Réforme

Les sports universitaires, dont le baseball fait partie, possèdent des droits et des contraintes qui leur sont propres. Afin de pouvoir préparer la saison suivante, avec l'arrivée de nouveaux étudiants venant du lycée, les académies doivent travailler en amont, convaincre et prévoir afin de placer ces fameux étudiants dans les meilleures dispositions. Un des enjeux de tout athlète se retrouve dans la bourse, autrement appelé scholarship. Si la discipline reine, le football, permet, selon les conférences et la puissance des universités, de proposer des nombres intéressants de bourse, le baseball est un peu derrière à ce niveau.


Si l'on se recentre sur le baseball, les facs ont donc un nombre limité de bourses à offrir, mais, avant les réformes de la saison dernière, devaient également se battre avec une certaine particularité: la draft MLB, qui a lieu en milieu de saison professionnelle, et qui est surtout très proche de la fin de saison universitaire. Les universités devaient alors jongler entre le renouvellement/attribution des bourses, dont la deadline est le premier juillet, et la draft, ayant elle lieu 2 semaines plus tard... Vous comprenez le problème? Allez je vous explique:

La draft MLB concerne non seulement des joueurs universitaires, mais également des joueurs lycéens. Ces derniers jouent sur deux tableau: l'engagement pris avec une fac et la possibilité d'être sélectionné par une équipe professionnelle. Si un lycéen décide de rejoindre la franchise MLB l'ayant choisi, une place se libère en terme de bourse, et donc une potentielle aide de convaincre un joueur d'une autre université (transfert)... mais le portail des transferts se terminait, jusqu'à la réforme, également le premier juillet. Bonjour le casse-tête!


Autre chose à prendre en compte avant de parler de cette fameuse réforme, les athlètes et donc les sports dans lesquels ils officient sont divisés par saison. Par exemple, le baseball (et le softball) font partie des sports de printemps. Cette distinction est importante puisque le calendrier leur permettant d'entrer dans le portail des transferts est basé sur la saison du dit sport. Auparavant, du moment qu'il entrait dans le portail d'ici au premier juillet, le joueur de baseball pouvait s'y plaçait dès l'automne et pendant le printemps jusqu'à cette deadline...

Je pense qu'avec ces deux mises en contexte, il est temps de parler de la réforme:

  • A partir de la saison 2023, les joueurs ont 45 jours avant la nouvelle deadline (13 juillet) pour entrer dans le portail des transferts, lors de cette première fenêtre

  • Une nouvelle fenêtre, du 1 au 15 décembre, est disponible pour les athlètes afin de transférer en vue de la saison de printemps suivante.

  • Le baseball, contrairement aux autres disciplines concernées (ex: softball) gardent l'inégibilité automne - printemps: un joueur qui intègre le portail durant la 2e fenêtre, ne pourra pas jouer la saison suivante commençant en février. Il devra attendre la suivante (ex: je suis un joueur ayant intégrer le portail le 4 décembre 2022, je ne serai donc éligible que pour la saison 2024).

Vous pouvez vous dire "Ok c'est bien beau tout ça mais où veux-tu en venir?", eh bien je vais vous en parler dans la section suivante.


Impacts?

De par la fameuse crise pandémique qui a impacté la saison 2020 (purement annulée), les athlètes ont vu des assouplissements sur le nombre de saisons jouables avec une éligibilité agrandie d'un an. Un juste retour des choses en soi. Cet aspect, additionné à la NIL* et au fonctionnement pré-réforme, ont amené certaines "dérives".

Avec l'aspect "laxiste" de la politique en matière de transfert pré-réforme, les joueurs ont été très enclin à changer de crémière en 2022, avec pas moins de 2500 étudiants intégrant le portail de transfert. Cette particularité devrait être un peu plus combattu de par la réforme, avec en ligne de mire avouée, l'envie de fidéliser les étudiants (oui, ces jeunes athlètes restent des étudiants) avec l'université de leurs débuts. L'idée de fidéliser s'accompagne d'objectifs à atteindre, comme augmenter le nombre de bourses disponibles dans le monde du baseball universitaire, et ce même si parmi les règles de la réforme se retrouve le fait d'explicitement permettre au jeune transfuge de garder en l'essence l'aide financière obtenue dans sa fac d'origine.

Les impacts sont encore flous à ce stade ("alors pourquoi en parles-tu?") mais je pense qu'il est important d'en parler car, en fonction de ce que l'on observera sur les mois qui arrivent, le paysage universitaire lorsque l'on parle baseball, pourrait évoluer vers... plus de stabilité en terme de mouvements étudiants.


Du coup, avec le contexte posé, posons-nous quelques minutes et observons les joueurs à suivre, en commençant donc par les transfuges à suivre!


Les joueurs à suivre en 2023


Les transfuges

Les joueurs dont je vais parler ont déjà été des joueurs prometteurs ou établis dans leur précédente école. Catégorisons encore un peu en parlant de transferts NCAA baseball, puis transferts JUCO.


Les transferts NCAA

J'en ai rapidement parlé dans le précédent article mais lorsque l'on parle gros transferts, ou transferts impactants, impossible de passer à côté des arrivées à LSU de Tommy White et Paul Skenes. Voici le (mon) top 5 des transfuges à suivre en 2023.

  1. Tommy White: le slugger de NC State, un des meilleurs première année présent sur le circuit universitaire en 2022 est venu renforcer les rangs de LSU. Le transfuge qui sera certainement le plus attendu en 2023!

  2. Paul Skenes: le 2-way player issu d'Air Force, rejoint également les rangs des Tigers de Louisiane afin d'apporter sa qualité de lanceur et de potentiellement se montrer en vue de la draft à venir.

  3. Hurston Waldrep: A son aise pour sa saison sophomore à Southern Miss, le jeune homme, également éligible pour la prochaine draft, vient renforcer la rotation des Gators en SEC. Un deal gagnant-gagnant sur le papier, attention cependant face aux frappeurs de la meilleure conférence de college baseball.

  4. Maui Ahuna: l'ex Jayhawk de Kansas est l'un des meilleurs frappeurs du pays. Eligible à l'instar des deux joueurs précédents, à la prochaine draft, le shortstop vient renforcer Tennessee sur une position cruciale du baseball.

  5. Colton Ledbetter: après avoir battu pas mal de records dans la SoCon, Ledbetter vient renforcer le champ extérieur de Mississippi State, pour aider à relancer les champions 2021. Performant avec Samford, le troisième année va apporter sa batte à une équipe en quête de rebond après une dernière campagne terminée à la dernière position de la SEC. Un autre potentiel pour la draft à venir.

Maui Ahuna, venu renforcer les Vols

Les transferts JUCO

Mouvements souvent très attendu en baseball universitaire, l'arrivée des étudiants-athlètes en provenance des fameuses Junior College ou JUCO amène son lot de nouvelles battes à fort potentiel ou lanceurs au plafond élevé! Ces transferts amènent leur lot d'impacts non négligeables au plus haut niveau universitaire. Listons, grâce à D1Baseball, 5 joueurs à suivre cette saison:

Matthew Etzel: passé par Texas A&M avant de partir au niveau JUCO, le champ extérieur est de retour au plus haut niveau universitaire, en rejoignant Southern Miss. Pas très loin du fanstasmé "5 tool" (puissance à la batte + bonne moyenne + puissance au lancer + vitesse + capacités défensives), le désormais junior a une belle carte à jouer chez les Golden Eagles.

Kiko Romero: un autre joueur à la batte intéressante. Après deux ans en community college, il ne se déplace pas très loin car il reste dans l'Arizona, en rejoignant la PAC-12 et les Wildcats. En 1e base ou en champ extérieur, il est en capacité de couvrir plusieurs postes.

Bryce Madron: Ce classement fait la part belle aux champs exéterieur puisque Bryce Madron est un autre membre de cette zone du terrain. Vitesse et puissance sont au menu concernant ce joueur, capable de frapper 20 home runs et voler 25 bases la saison dernière. Il va découvrir la Big 12 en intégrant Oklahoma, finaliste malheureux en 2022.

Dalton Davis: Champion au niveau NJCAA en 2021 avec la grosse écurie du niveau, la Tyler Apache Junior College Baseball (Texas), le champ extérieur (surprise) vient renforcer Louisiana Tech, qui espérera une troisième apparition consécutive dans le tournoi national. Encore une fois, on espère retrouver de la puissance à la batte, signature de nombre de ces jeunes additions en D1!

Sabin Ceballos: Gros potentiel à sa sortie de lycée, le jeune homme issu de San Jacinto College, à Houston, était listé comme un shortstop aux actions défensives de grand éclat (avec des lancers de balle ayant atteint les 99 mph). Puissant, le joueur originaire de San Juan au Puerto Rico a eu un peu de mal à tirer son épingle du jeu sur cet aspect avec un fielding de .954 et 13 erreurs notamment. Rien de rédhibitoire puisque les Angels l'ont sélectionné lors de la dernière draft, au 14 e tour. Ce dernier a donc préféré misé sur lui-même en rejoignant plutôt la NCAA D1 baseball et plus précisément Oregon, en Pac-12. Offensivement, il va être attendu sur son travail sur base (6 bases volées en 9 tentatives la saison dernière en JUCO) et sur la confirmation de son potentiel à la batte. Rassuré les scouts défensivement devrait faire parti de sa liste, mais c'est une grosse addition pour les Ducks!


Ceballos, l'un des gros renforts en provenance des JUCO

A ce stade de l'article, j'en imagine certains se demandant comment retenir tous ces noms. Ne vous inquiétez pas, nous reviendrons sur certains d'entre eux au fur et à mesure de la saison, en fonction bien entendu de leurs performances et des potentiels joueurs éligibles à la draft, dans tout ce lot!

La draft justement: je sais que certains vont avant tout vouloir en apprendre plus sur les meilleurs prospects universitaires à suivre en vue de cette dernière. Eh bien, un au moment où j'écris ces lignes, un article est en préparation du côté de the strikeout vous récapitulant les 10 meilleurs joueurs à suivre pour cet événement. Dans cet article je vais vous donner une liste un peu plus longue et non exhaustive (on parle de 20 tours et donc plus de 600 joueurs), et on aura l'occasion dans l'année de faire quelques focus spécifiques!


Le top 20 des joueurs éligibles à la draft 2023


Nom

Position

Fac

Conférence

Dylan Crews

OF

LSU

SEC

Chase Dollander

RHP

Tennessee

SEC

Wyatt Langford

OF

Florida

SEC

Jacob Gonzalez

SS

Ole Miss

SEC

Paul Skenes

RHP/Utility

LSU

SEC

Enrique Bradfield Jr

OF

Vanderbilt

SEC

Jacob Wilson

SS

GCU

WAC

Hurston Waldrep

RHP

Florida

SEC

Brayden Taylor

3B

TCU

Big12

Rhett Lowder

RHP

Wake Forest

ACC

Will Sanders

RHP

South Carolina

SEC

Tanner Witt

RHP

Texas

Big12

Kyle Teel

C

UVA

ACC

Matt Shaw

SS

Maryland

BigTen

Maui Ahuna

SS

Tennessee

SEC

Yohandi Morales

3B

Miami

ACC

Brock Wilken

3B

Wake Forest

ACC

Grayson Hitt​

LHP

Alabama

SEC

Tommy Troy

SS

Stanford

PAC-12

Grant Taylor

RHP

LSU

SEC

Au fur et à mesure que la saison avancera, d'autres noms émergeront, certains décevront et nous pourrions avoir des joueurs dont la trajectoire se calquerait sur Peyton Graham, l'infielder d'Oklahoma désormais dans le farm system des Tigers de Detroit. Il faisait déjà partie des meilleurs joueurs du pays mais ses performances en juin, amenant les Sooners en finale des College World Series, lui ont ouvert les portes du second tour alors qu'il était certainement vu un peu plus bas.


Grayson Hitt, potentiel 1er tour de la draft 2023?

Avant de partir, parlons un peu "jeune" (est-ce un pléonasme?). A l'instar de l'arrivée des rookies dans les sports professionnels, l'arrivée des meilleurs freshmen du pays apporte toujours son lot d'excitation et de hype. Certains seront intégrés au fur et à mesure tandis que d'autres devraient d'ores-et-déjà se battre pour un spot de titulaire mais listons-en quelques uns:


Un petit "top" des freshmen hype en 2023

Ce top n'est pas ordonné, je vous donne surtout une petite liste, pour les plus curieux(ses), afin d'avoir un peu plus de visibilité sur certains qui pourraient être dans des tops draft d'ici deux ans.

Andrew Dutkanych, RHP, Vanderbilt: Une slider qui lui a permis d'être considéré pour la draft 2022 en sortie de lycée et une balle rapide aux alentours des 93 mph, un potentiel lanceur partant pour les Vandy Boys.

Ben Abeldt, LHP, TCU: comme nombre d'universités, TCU va avoir besoin de reconstruire certaines zones/positions, à commencer par sa profondeur rotation/bullpen... Abeldt a montré certaines choses intéressantes à l'automne, et va donc pouvoir contribuer dès year one.

Grayson Saunier, RHP, Ole Miss: Nouveau lanceur, belle hype, avec ce freshman qui a montré une balle rapide aux alentours des 95 mph! Affublé également d'une slider intrigante, il va pouvoir se développer sous les ordres de coach Bianco au sein des champions en titre!

Paxton Kling, OF, LSU: tête d'affiche de la meilleur classe de freshmen du pays, le jeune homme va grandir à l'outfield avec le numéro un des prospects pour la prochaine draft, Dylan Crews.

Yoel Tejeda, RHP/1B, Florida: Plutôt espéré sur le monticule, le jeune homme drafté par les Pirates mais ayant choisi de partir à l'université a le potentiel de devenir un starter solide durant son cursus à Gainseville. Capable de jouer en 1B et dans l'outfield, à voir s'il aura des reps dans le lineup floridien.

Jalin Flores, INF, Texas: Le starting lineup de la fac d'Austin a besoin de se reconstruire. Flores a le potentiel d'amener sa batte très tôt. A voir si défensivement, il pourra suivre en shortstop ou en deuxième base.

Gavin Kilen, SS, Louisville: gros potentiel et potentiel starter au sein de l'infield de la fac ACC, Kilen est vu comme la prochaine star des Cardinals, tant il semble prêt à dominer des deux côtés de la balle! Potentiel "5-tool", Kilen risque bien d'avoir les clés du succès de Louisville!

Ross Highfill, C, MSU: Dépeint comme en avance sur l'aspect défensif, Highfill fait partie de la deuxième meilleure classe de freshmen du pays, et va avoir du temps pour le prouver! Apparemment comparer à Craig Biggio (rien que ça!), le jeune homme va tenter, avec les transfuges et donc ses camarades freshmen de 2023, d'aider les champions 2021 à redorer leur blason.


D'autres catégories auraient pu être mises en place dans cet article (les seniors qui pourraient battre des records d'université, une liste non exhaustive de joueurs pouvant prétendre au golden spikes...) mais plutôt que de densifier le tout et vous faire fuir, restons sur la base pour le moment.


Les joueurs de NCAA D1 baseball sont sur le qui vive, et se préparent à nous en mettre plein la vue en 2023! Prochain stop, nous parlerons du top 25 de présaison et des équipes à suivre à l'orée de cette nouvelle saison!

*Depuis peu, les athlètes ont le droit de percevoir un revenu pour le droit à leur image. NIL c'est tout simplement Name Image Likeness

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page