"War Room" - preview Big12: Les Cowboys en embuscade?


Conférence possédant la fac numéro une du top 25 de présaison, la Big 12 nous promet de belles joutes entre Horned Frogs, Longhorns et autres Bears. Cependant des cowboys de l'Etat de l'Oklahoma pourrait leur faire la chasse et chercher à remporter cette conférence...


TCU de nouveau couronné?


TCU, champions Big 12 2021, image sports illustrated

Au terme d'un mano à mano acharné la saison dernière, les Horned Frogs avaient emporté la mise, terminant premiers ex-aequo de la saison régulière avec Texas, mais remportant le tournoi de Big 12 face à Oklahoma State. Embarqué dans des Regionals face à Dallas Baptist et Oregon State, l'équipe de Forth Worth fut éliminée assez tôt du National Tournament. Rien d'alarmant ni de décevant lorque l'on voit le pédigré des adversaires, rappelant à quel point devenir champion national n'est en rien une mince affaire, mais Kirk Saarloos va devoir prouver dès sa première saison à la tête du programme de baseball. Heureusement, sa tâche semble assez facilitée par le groupe dont il hérite: Avec des lanceurs de talent, dont le très attendu Austin Krob pour une dernière saison vraissemblablement, et un alignement expérimenté et intéressant à définir autour de Brayden Taylor, TCU possède les armes pour batailler en haut de la conférence.

Ok mais avec Texas qui semble plus fort et plus complet que jamais, les Horned Frogs vont peut-être surtout regarder dans le rétroviseur...


Texas hors d'atteinte?


Déjà évoqué lors de l'article précédent, Texas fait office d'épouvantail, non seulement dans la conférence, mais surtout au niveau national. Déjà auteurs d'une belle saison dernière dans la Big 12 avec une première place ex-aequo en régulière et surtout une place aux College World Series, les joueurs d'Austin ont tous les voyants au vert sur le papier. Avec des problèmes de riches, les Longhorns ont eux toutes les cartes en main pour faire une saison "statement", mais en College Baseball, rien n'est jamais simple....


Attention aux Cowboys


Nolan McLean, star des cowboys, image Oklahoma state

Et si cette saison était celle d'Oklahoma State? En effet la plupart des spécialistes s'accordent à dire que les Cowboys ont peut-être l'effectif le plus riche, ou en tout cas l'un des plus riches du pays. De la puissance au bâton, de la puissance de bras, un Justin Campbell qui pourrait voir son nom appelé lors de la prochaine draft MLB, tous les voyants semblent au vert du côté de Stillwater. Si les blessures épargnent un tant soit peu la rotation des Oranges et que Campbell tire vers le haut ses coéquipiers starters (je pense notamment au transfuge de Miami, Victor Mederos), alors les ambitions d'Oklahoma State ne se limiteront pas à la Big 12 mais bien aux College World Series!


Le reste de la conf'


A pareille époque, la saison dernière, Texas Tech était l'équipe que les observateurs voyaient tout en haut de la Big 12. La saison ne s'est pas passée comme prévue, et bien qu'intéressante, impossible de ne pas avoir ressenti une pointe de déception du côté de Lubbock. Avec un potentiel intriguant, derrière certainement le meilleur joueur de la conférence, Jace Jung, les Red Raiders vont devoir assoir une certaine solidité dans la rotation avec des forts potentiels auxquels des rôles plus importants semblent promis. Au-delà des lanceurs, il faudra suivre avec attention la première saison universitaire du receveur Hudson White, déjà promis au poste de titulaire sur une position cruciale en baseball.


Si Texas Tech a Jace Jung, Baylor n'est pas en reste avec Jared McKenzie. Le joueur de champ extérieur, possédant en deux saisons la plus haute moyenne au bâton de l'histoire de son université, sera une nouvelle fois le fer de lance de l'attaque des Bears! Une équipe expérimentée des deux côtés de la balle et rôdée aux joutes de la conférence, Baylor peut s'inviter à la lutte aux premières places et valider un ticket pour le tournoi national.


Jordan Wicks parti lors de la draft aux Cubs, Kansas State va devoir répondre à certaines questions au niveau du corps de lanceurs, afin de pourquoi pas continuer sa montée en puissance entamée en fin de saison dernière, et qui aurait pu permettre aux Wildcats d'obtenir un sésame pour le tournoi national. Avec une attaque qui n'a rien à envier au reste de la conférence, il faudra donc espérer que ces lanceurs starters compensent à plusieurs ce que leur ancien ace était capable de leur apporter.


Où se placeront Jonah Ulane et les Jayhawks? image officiel Kansas Jayhawks

L'équipe que l'on attendait en 2020 a été stoppé dans sa potentielle lancée par la pandémie. Attendue du coup en 2021, Oklahoma a déjoué les pronostics, mais dans le mauvais sens. Malgré un roster expérimenté, la saison a été un calvaire sur le monticule, et l'alignement a été en deçà des attentes. Mais cette équipe a toutes les armes pour se relancer. Fort d'avoir en son sein l'un des meilleurs receveurs de la nation en Jimmy Crooks, les Sooners vont espérer que le petit nouveau, Chazz Martinez réussisse une saison à la hauteur de son potentiel. Lanceur gaucher capable de fulgurance au bâton, l'ancien joueur de Santa Barbara est un transfuge de la fac JUCO d'Orange Coast College, et il va être observé, afin de voir s'il est capable d'amener ce qu'il a fait à l'échelon "inférieur" en NCAA D1 Baseball.


Du côté de West Virginia, difficile de voir où et comment les placer, en terme de hiérarchie au sein de la conférence. L'équipe, comme toutes les équipes de la conférence, possède des joueurs de talents et de forts potentiels. Mais les Mountaineers vont avoir besoin de plusieurs joueurs qui "step up" au même moment afin de se donner une chance d'être compétitif. Ils vont également devoir compter sur une continuité concernant la montée en puissance de Carlson Reed, leur lanceur qui pourrait avoir de grosses responsabilités lors des matchs de week-end.


Et enfin côté Jayhawks, l'idée sera de rester soudé derrière Maui Ahuna, certainement leur meilleur joueur. Pour l'aider offensivement, Kansas est allé chercher Caleb Upshaw, le talentueux champ extérieur d'Eastern Kentucky. Côté lanceurs, Kansas a surtout des releveurs de talent avec notamment Jonah Ulane. Côté starter, ils vont devoir compter sur des grosses performances de Cole Larsen en chef de file. Avec le potentiel de Ryan Vander Hei sur cette position de lanceur partant en week-end, Kansas pourrait être difficile à manoeuvrer. Par contre Sam Brady devrait également avoir un rôle plus grand, et le sophomore va devoir se montrer à la hauteur pour être un facteur X permettant aux Jayhawks de se montrer plus durs à battre en série au sein de la conférence... car la saison dernière, Kansas était l'équipe que chaque fac souhaitait rencontrer au sein de la Big 12. A eux de se montrer aussi solides qu'ils ont pu l'être hors conférence la saison dernière.


Mon Prono


Si la raison me dit très clairement de placer Texas en qualité de vainqueur de la conférence, je mets une petite pièce sur Oklahoma State (et ce faisant, je leur porte l'oeil dont il n'avait pas besoin), qui possède un effectif riche et dont le talent n'a rien à envié à celui situé à Austin. Et mettre les cowboys champions de conférence ne veut en aucun cas dire que je remets en question le statut de favori national de Texas (jurisprudence Arkansas)...


Eh bien, première preview de conférence faite, on se retrouve dans quelques jours pour une autre conférence, une conférence qui ne manque pas de piquant!

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout