"War Room": Reprise en douceur avec le top 25 de présaison




Eh bien! Nous entrons doucement mais sûrement dans la saison universitaire de NCAA D1 de baseball. Il est temps que l'on commence à se pencher sur ce qui nous attend, avec un premier arrêt autour des équipes qui, sur le papier, font office de favorites!


Le dernier retrait, litigieux, de la saison dernière avait eu lieu le 30 juin. Par ce retrait, Mississippi State avait enfin pu exulter en remportant un premier titre majeur dans sa longue histoire. Un peu plus de 7 mois plus tard, on se retrouve pour reprendre nos bonnes habitudes, et parler de la saison qui approche à grand pas!

Quelles équipes semblent à surveiller sur la route pour Omaha? C'est ce dont il va s'agir dans ce premier "décrassage" manuscrit consacré au college baseball.


Le Sud vous salue


Après une fin de saison mêlant suspens, performances incroyables et polémiques sous fond pandémique (oui NC State à jamais dans nos coeurs), nos équipes préférées ont repris les chemins des terrains cet automne avec des entrainements et des matchs de présaison, afin de faire une revue d'effectifs, d'accueillir les nouveaux, et de mettre en place les stratégies, les rotations potentielles et les alignements pour la saison à venir.

De la même façon, nos médias préférés comme D1 Baseball nous préparaient déjà le terrain en suivant ces scrimmages d'octobre novembre, et nous en retournant les premiers enseignements.

Après avoir relu leurs "notes" pour patienter jusqu'à janvier, la récompense arriva par la sortie des premiers top 25 de présaison des différents média baseball du pays!

Et à la vue de ces différents top 25, un constat arriva assez vite. Un constat attendu, peu surprenant, si ce n'est pour sa première place (pas si attendu du coup non?): Le Sud du pays se taille la plus grande part du gâteau!

Quand on connait le niveau de la SEC, la Big 12 ou autre ACC, quand on sait que le potentiel de la PAC-12 est réel, quand on y ajoute quelques belles universités de baseball, venant certes de conférences moins "huppées" mais ayant montré de belles choses la saison dernière et/ou un recrutement poussant à l'enthousiasme, on se dit clairement qu'il n'y a rien d'aberrant à voir des facs plutôt situées au Sud qu'au Nord. En effet, le college baseball est une discipline historiquement dominée par le Sud. Maintenant certaines questions se posent quant au niveau de certaines conférences historiques (Big Ten), même si on le sait: un ranking de présaison ne reflète que peu souvent la réalité de la saison en college baseball (n'est-ce pas Florida? UCLA?). Avant de décortiquer un peu tout cela, je vous mets ci-dessous le top 25 de D1 Baseball donc, qui fait office de top 25 officiel auprès de la NCAA:

Oui Notre Dame n'est pas dans le Sud - https://d1baseball.com/top-25/2022-d1baseball-preseason-top-25-rankings/


L'Hégémonie de la SEC mise à mal cette saison?


Enrique Bradfield Jr, l'une des stars montantes de Vanderbilt, image 247 sports

Avec 6 équipes dans les 10 meilleures universités du pays lors de cette présaison, la SEC est encore la conférence la plus haute au niveau national. On retrouve cette domination de part l'histoire récente du college baseball: sur les quatre dernières saisons jouées (pas de saison en 2020 pour rappel) trois champions sont issus de la SEC: Florida (2017), Vanderbilt (2019) et donc Mississippi State (2021). Seul Oregon State en 2018, l'équipe du receveur que toute la MLB attend, Adley Rutschman, s'est intercalée dans cette domination.

Mais si l'on se pose plus sérieusement et que l'on regarde ce classement, force est de constater que la SEC n'est pas la seule conférence dûment représentée. Forte de belles surprises qui semblent parties pour durer, comme Notre Dame, NC State, et de facs dont on espère une vrai belle saison, comme Georgia Tech, Miami ou encore Florida State, l'ACC se place en outsider, alors que la saison n'a pas encore commencé. N'oublions pas de mentionner Virginia, absente du top 25, présente à Omaha mais dont le renouvellement d'effectif pourrait l'handicaper sur cette saison 2022!

Forte d'avoir le numéro 1 de la présaison avec une équipe de Texas dont on va reparler, la Big 12 place également des "habituées" comme Oklahoma State, Texas Tech et TCU.

La PAC-12 a montré de belles choses la saison dernière avec une conférence où les batailles ont été farouches. Si Stanford, auteur d'un énorme tournoi national, est la première équipe de sa conférence classée dans ce top 25, Arizona et Oregon State s'y trouvent également. Et la saison pourrait nous montrer les retours en haut de l'affiche d'équipes comme UCLA ou ASU pour ne citer qu'elles, dans une conférence dont la saison va être à suivre de près...

Enfin, comment ne pas s'arrêter sur les "petits poucets" de ce top 25, avec les présences de Dallas Baptist (MVC), pas si petit que ça, auteur d'un joli tournoi 2021, ainsi que de UC Irvine, Long Beach State (toutes les deux en Big West) mais surtout East Carolina (AAC), impressionnante en saison régulière l'année dernière. Je rappelle que dans cette discipline, il n'est pas rare de retrouver des college de "Group of five" vainqueurs nationaux: Coastal Carolina il y a six ans, Fresno State, Cal State Fullerton et Rice dans les années 2000... ne pensez pas que le niveau est complètement disparate, bien au contraire!


Texas, le numéro 1 incontestable?


Aaron Nixon, la relève de Ty Madden? image ValleyCentral

En haut de ce top 25, nous retrouvons Texas. Les Longhorns, auteurs d'une belle saison l'année dernière avec un parcours exceptionnel lors du tournoi national 2021 (ils ont poussé Mississippi State dans leurs retranchements pour l'une des affiches de la saison dernière), vont repartir cette saison avec un effectif ayant perdu très peu d'éléments importants. Alors nos amis d'Austin pourront rétorquer qu'ils ont perdu leur ace, Ty Madden, drafté par les Tigers de Détroit en juillet. Mais avec des forts potentiels comme Pete Hansen, déjà très intéressant la saison dernière et seulement considéré sophomore, Tanner Witt et Aaron Nixon, plus le retour de Tristan Stevens pour encadrer tout ce beau monde dans sa dernière saison universitaire (il va être un senior de 5 ans cette saison), Texas a sur le papier des atouts incroyables dans le corps de lanceurs. Dans l'alignement, des joueurs comme Ivan Melendez ou Trey Faltine seront les figures de proue d'un groupe talentueux (je sais beaucoup de name dropping pour des joueurs que vous ne connaissez certainement pas). Maintenant, dans une Big 12 relevée, et d'autant plus dans une discipline comme le baseball, tout peut aller très vite! Avec ce statut de favoris, Texas peut-il tenir la pression? L'équipe de Coach Pierce peut-elle devenir l'héritière de celle de Coach Garrido, championne deux fois au début des années 2000? C'est tout le mal qu'on leur souhaite...


Une Big Ten oubliée?


Clark Elliott, l'un des meilleurs prospects 2022 en Big Ten, image mgoblue.com

On le sait, la conférence n'est pas la plus réputée lorsque l'on parle de college baseball, au contraire du football et du basket. Michigan avait réussi un excellent parcours 2019, ne perdant qu'en finale cette année-là. Mais la décision de ne jouer que dans sa conférence l'année dernière, plus le parcours sans éclat de ses meilleurs éléments, a semble-t-il eu raison de leur possibilité d'apparaître dans ce classement. Cependant, la saison 2022 pourrait permettre à certaines universités de se montrer, et de se placer de temps à autre, voir sur du long terme, dans le top 25.

Personnellement, je vais, comme l'année dernière, continuer de suivre la conférence et d'en faire un petit billet dans les "war zone" tout au long de la saison.


Petit retour aux affaires pour la saison à venir de college baseball. On commence en douceur avec ce top 25 de présaison, avant de se concentrer dans les semaines qui viennent sur les conférences, certaines équipes plus en profondeur, et enfin quelques joueurs à surveiller. Un beau programme en perspective, qui devrait nous amener vers ce début de saison baseball tant attendu, le 18 février!





39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout