"War Zone": Georgia Tech envoie un message, sourires à Oral Roberts

Dernière mise à jour : 11 mars 2021


Comme chaque week-end, des passations de pouvoir, des upsets ou au contraire des dominations complètes ont eu lieu. On y revient rapidement!


Le résultat du week-end


Comment ne pas parler de l'affiche du week-end! On en avait parlé avant lors du dernier numéro, Louisville, favori de l'ACC, avait tout de même fort à faire à Atlanta, face à Georgia Tech, impressionnant offensivement, tout comme les Cards.


Le game 1 a rappelé pourquoi Louisville était tant craint, avec une entame agressive. Ils ont mis sous l'eau Brant Hurter, l'ace des Yellow Jackets, qui aura donc raté le test (4 coups sûrs encaissés, 4 walks concédés, des hits by pitch concédés, et surtout 7 Earned Runs en 1 manche et 2/3), permettant aux Cardinals de rapidement plier la rencontre:

7-1 dès la fin de la deuxième manche, avec un Michael Kirian, le lanceur partant de Louisville, ayant été bien assisté par sa défense. Louisville a fait un clinique offensif, profitant de l'apathie sur certains jeux de la batterie afin de voler les bases et se mettre en position de marquer (5 bases volées). C'est simple, les coéquipiers de Cooper Bowman ont tout le temps été en mouvement, agressif, dans l'opportunité d'allonger chaque manche.

Comme un symbole, c'est Louisville qui va également clôturer le match en attaque avec un 2 run Home run de Trey Leonard! Score final 13-6, et avec le premier match des séries dans l'escarcelle des Cards, on imagine Georgia Tech déjà dans les clous...


Game 2 donc, samedi, et les prospects Levi Usher et Alex Binelas font des siennes dès la deuxième manche, en faveur de Louisville: sur un wild pitch les deux joueurs avancent, Usher profitant même pour scorer le premier point du match. Malgré tout on sent une défense Georgienne plus concernée, et un lanceur partant, Andy Archer, en confiance! Ce sera là l'un des deux seuls points que ce dernier et son équipe n'encaisseront lors de son passage (6 manches, 5 strikeouts, aucun walk concédé). Et l'attaque va être, à l'image de leurs adversaires la veille, opportuniste et agressive. En effet, la seconde manche va leur permettre d'égaliser sur un RBI de DeLeo, puis avec le concours involontaire du lanceur partant Adam Elliott et un hit by pitch RBI, les Yellow Jackets vont déclencher la foudre! Un Sac Fly RBI mais surtout un 3 run home run signé du deuxième base Justin-Henry Malloy vont conclure une seconde manche à sens unique : 6-1 en faveur de Georgia Tech!

Et là je ne vais pas vous mentir: si la rencontre est restée spectaculaire, elle est surtout restée à sens unique! Score final 19-6 pour l'université d'Atlanta, et la place à la belle, le dimanche 7 mars.


Comme une habitude sur cette série de week-end, Louisville est la première équipe à scorer avec un leadoff home run signé Cooper Bowman dans la première manche! Cette fois, par contre pas de gros lead dès les deux premières manches: Georgia Tech revient à chaque fois dans la rencontre (1-1 en 1ere manche puis 2-2 en 2e, sur des RBI de Luke Waddell et Stephen Reid). Stephen Reid justement, va être le détonnateur d'une première belle avance prise par les Yellow Jackets, avec un home run en 3e manche (3-2), suivi d'un autre dans cette même manche de son coéquipier et relai dans le lineup, le 3e base Drew Compton. Et c'est pas fini puisque de 4-2 en 3e manche, l'écart va passer à 7-2 en 4e. On se dit alors qu'on va peut-être assister à un scenario similaire aux deux précédents matchs, mais que neni! Louisville s'accroche revenant à 2 points en haut de 5e manche (7-5)... mais Georgia Tech va toujours savoir répondre aux rapprochés des cardinals:

9-5 en 5e, 10-7 en 6e, 13-8 en 8e, les coéquipiers de Luke Smith ne parviendront pas à renverser le match malgré un dernier point d'Alex Binelas (13-9) et Atlanta obtient la série, et envoie un message, car non Louisville n'est pas tout puissant, ils devront certainement batailler pour garder la suprématie en ACC!



Tendances



Au-delà des équipes de têtes, membre SEC, Texas Tech, UCLA, Arizona ou encore Oklahoma State ont fait de grosses semaines.







Après une belle entame, UNC semble être redescendu sur Terre. Autre équipe ACC en difficulté, UVA qui sort du top 25 de D1 Baseball par exemple. Enfin la semaine cata de Santa Barbara (0-4) ou l'upset subi de LSU les placent en bonne position dans cette tendance glaciale.




La performance qui marque


Ce week-end, ils ont été l'une des belles histoires. Avec un groupe de joueurs parfois passés par de plus gros programmes, sans que cela ne se passe bien, Oral Roberts n'est pas non plus un cas isolé, ni une surprise. L'équipe de Summit League a vu ses compères d'Omaha par exemple upset coup sur coup Oklahoma et Missouri. Mais LSU était 11e national avant ce week-end, et Oral Roberts n'en a eu cure. Victoire de série 2-1 avec un joueur symbole de ce groupe comprenant des "revanchards": Ryan Cash.

Le jeune homme, ancienne pépite du Texas au lycée (All-Texas Region second team, mention all-american), ancien joueur d'Oklahoma State aura été l'homme offensif du week-end dans cette série avec notamment 4 points inscrits lors de la rouste infligée aux Tigers, 22-7. Si hier cela s'est moins bien passé face à Oklahoma State, nul doute que l'on entendra encore parler de Cash et des eagles!



Les Rankings: SEC, Big 12 et ACC remplissent les rankings


Pas de changement important en haut des rankings avec l'hégémonie de la SEC, Arkansas étant toujours en tête et invaincu. Si l'ACC perd UNC et UVA du classement, il reste 5 équipes de cette conférence. 5, c'est également le nombre d'équipes Big 12. Comme d'habitude je ne parle que du classement d1 baseball, utilisé par la NCAA. Pour les autres classements, je vous invite à aller voir baseball america et college baseball nation:



Le coin Big Ten



La saison régulière a commencé en Big Ten, et on le sait cette année, le calendrier sera intra conférence. S'il n'y a pas encore d'université classée de leur côté, on peut tirer quelques enseigements :

Michigan est déjà bien repartie, tout comme Indiana ou Nebraska.

Ohio State a proposé du bon baseball dans sa victoire face à Illinois 3-1. Michigan State également. A noter que dans cette première réunion entre équipes de Big Ten, les séries se jouaient en 4 matches, d'où les victoires de série à 3 matchs.


L'affiche à ne pas manquer



Oklahoma State est en presque parfait depuis le début de la saison: 9 victoires et un nul. Les cowboys n'ont pas encore rencontré une équipe de très gros calibre, mais ça arrive ce week-end, avec l'accueil du deuxième national à l'heure actuel, les derniers champions universitaires, Vanderbilt. Parker Scott et ses coéquipiers auront fort à faire face à Kumar Rocker et les siens, et ce test leur servira certainement de jauge sur leurs ambitions de la saison. Rendez-vous vendredi, 1h du matin pour le début des hostilités!


Pas le temps de respirer avec un 4e week-end de compétition en approche, et une routine plus que bienvenue qui s'installe.

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout