"War Zone": Rocker/Leiter remettent Vandy tout en haut!


Tout le monde en parle, donc on ne va pas y couper: le 1-2 punch de Vanderbilt est à la hauteur de l'attente, on va voir qui de Kumar Rocker ou de Jack Leiter sera le best pick à la prochaine draft. Place à une nouvelle semaine de college baseball!


Le résultat du week-end


Nous avons eu l'embarras du choix en terme d'affiche, et on a espéré, un peu dans un esprit "March Madness", avoir pourquoi pas des upsets en SEC. South Carolina affrontait notamment Vanderbilt, et aurait pu nous faire espérer, mais la paire de starter des Commodores en a décidé autrement (c'est réducteur bien évidemment).


Kumar Rocker, toujours aussi dominant

Vendredi donc, commence cette série avec Kumar Rocker au départ. Ce dernier montre des performances de futur pick numéro 1 de draft depuis le début de saison, mais se retrouve face à un lineup à ne pas sous estimer. Des joueurs comme le leadoff Braylen Wimmer (2B, sophomore) ou encore le prolifique Brady Allen (CF, junior) restent dangereux.

En face de Kumar, nous retrouvons un autre Ace, très bon, en la personne de Thomas Farr, un joueur qui subit quelques coups sûrs par match, mais réussit très bien à éviter à se laisser submerger dans les manches, avec un nombre assez faible de walk concédé, et un seul HR concédé depuis le début de saison, pour un nombre moyen de strikeouts de 7 par match (pour un ERA de 2.15).

Et cela va se vérifier avec des premières manches très bien gérées par nos deux lanceurs de départ, puisqu'aucun coup sûr ne va être concédé de part et d'autre sur les 4 premières manches, tandis qu'un seul walk sera comptabilisé (haut de 2e manche, Clarke se bat et tient en respect Rocker jusqu'au walk sur un full count).


Rodriguez débloque la partie, les gamecocks s'accrochent

Mais si Vanderbilt est connu pour sa rotation star, il ne faut pas mésestimer son attaque également, et c'est ce que va rappeler Rodriguez et ses coéquipiers: Par le biais de deux RBI, dont un bunt bien exécuté de Bradfield Jr, Vandy va prendre un premier avantage dans cette rencontre serrée jusqu'alors (2-0, 5e manche).

Cependant, South Carolina va vite revenir dans la partie, faisant vasciller pour une première fois le souverain du monticule qu'est Kumar Rocker. Sightler réussit à envoyer un RBI double après que ses comparses Wimmer (single) et Allen (fielder's choice) aient atteint les bases. Ce dernier va même égaliser sur un ground out de son coéquipier Clarke. 2-2 en haut de 6e manche et tout est déjà à refaire pour les Commodores.


Avantage décisif dans la 7e

Mais mis à part cette manche qui aura ébranlé quelque peu le "Rock", sa partie reste une nouvelle masterclass, puisqu'il terminera la rencontre avec 14 strikeouts, 2 walks concédés, 2 earned runs et le tout en 8 manches!

Entre temps dans la 7e manche, Davis par un RBI single, permettra à Rodriguez, homme du match offensif, de rejoindre le marbre en faveur des Commodores (3-2).

3-2 score final et Vanderbilt comme South Carolina ont su montrer un baseball de haut niveau, sans erreur, avec des big plays de leurs lanceurs phares, bien aidés par des défenses au point.

Le game 1 part donc dans la besace des commodores, avant un game 2 où l'on va voir un être briller en particulier, mais on en parle plus bas...


Finalement Vanderbilt gagne la série 2-1 et s'accapare la première place des rankings nationaux. Un bien qui leur revient de droit sur ce début de saison au presque parfait!




Tendances



Outre donc Vandy ou encore Texas Tech à noter, Pittsburgh enchaine sur une semaine parfaite, tout comme les nouveaux entrants Florida State, qui écrase Miami, et Louisiana Tech qui se défait de Tulane, équipe qui avait posé des problèmes à Mississippi State quelques semaines auparavant...


On pense forcément à Miami, sweepée à domicile par les Seminoles, mais également à Oklahoma State avec 1 victoire pour 3 défaites sur la semaine. Enfin Virginia Tech est à mettre dans le lot de ces équipes au bilan négatif. D'ailleurs ils sortent du top 25 en conséquence.



La performance qui marque


On a parlé de Kumar Rocker plus haut, il est temps de parler de son accolyte, le co-ace Jack Leiter!

Le jeune homme était déjà sur une saison aux bases incroyables avant samedi, un peu dans l'ombre (légèrement, ça va!) de son compère de monticule, avec 4 victoires en 4 starts, un ERA en dessous de 1.00, et du strikeout à la pelle.

Mais ça c'était avant samedi, et une performance qui a émerveillé le monde du baseball universitaire, lui qui fait déjà "baver" Alex Cora.

Lors du match face à South Carolina, autre très bonne équipe de leur conférence, équipe qui avait fait subir à Kumar Rocker ses premières "difficultés" de la saison la veille, le natif de Plantation, Florida, va tout simplement nous offrir, et s'offrir, un no-hitter:

9 manches, 16 strikeouts, un seul walk concédé, et donc pas de coup sûr, pas de point, rien à se mettre sous la dent côté Gamecocks!

On va bien sûr continuer de voir les deux jeunes hommes de Vanderbilt performer avant de tirer des conclusions pour la draft, mais Leiter et Rocker sont promis aux premiers picks, et le fils d'Al Leiter a ajouté cette rencontre à son CV, afin de peut-être être le premier appelé en juillet*...



Les rankings: Bienvenue, LA Tech


La première information reste bien évidemment la première place acquise par Vanderbilt, tandis qu'Arkansas, qui est sur une semaine "ok", glisse à la deuxième place. A noter la petite chute d'Oklahoma State après sa semaine délicate. UNC revient, Boston College et Virginia Tech partent. On souhaite tous la bienvenue à Louisian Tech, nouvel entrant:



Le coin Big Ten



La défaite initiale des Wolverines vendredi face à Illinois aurait pu amorcer un changement majeur cette semaine en Big Ten. Mais que nenni, Michigan reste en haut de la mêlée, même si Indiana, avec un match en plus, est officiellement en tête de la conférence. Nebraska et Rutgers passent une bonne semaine, tout le contraire d'Iowa. Purdue est bon dernier:



L'affiche à ne pas manquer


Là je n'ai même pas besoin de chercher, arrêter tout! Si je vous dis que le 2e national affronte son poursuivant direct dans les rankings, rien que là ça devrait vous faire saliver, tel un Alex Cora face ̶à̶ ̶J̶a̶c̶k̶ ̶L̶e̶i̶t̶e̶r̶ aux performances de Jack Leiter!


Alors que les Razorbacks restent sur une petite semaine en terme de performance (et heureusement qu'ils se sont bien repris face à Alabama le week-end dernier), Mississippi State a fait une démonstration lors de ses deux premiers matchs face à LSU.

Deux équipes complètes, une défense qui doit se remettre d'applomb côté Arkansas, quoi de mieux que cette affiche aux allures de playoffs?

Rendez vous vendredi 0h30 heure française pour le début des hostilités!


L'odeur du sang. L'odeur de la sueur. Je me calme sur les odeurs, mais pas sur le baseball universitaire!


*Comme beaucoup de joueurs en général, il a déjà été drafté au 20e tour en 2019 par les Yankees, en sortie de lycée. Mais il a choisi de continuer via l'université.

51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout